Tiscali a réduit ses pertes au premier trimestre

 |   |  256  mots
Lors de la publication de ses résultats 2000, Tiscali avait annoncé vouloir faire de l'exercice 2001 celui de la rentabilité. Le fournisseur d'accès Internet, basé en Sardaigne, semble être sur la bonne voie. Pour le premier trimestre 2001, le groupe publie une perte brute d'exploitation (Ebitda négatif) de 60 millions d'euros, contre 140 millions l'an dernier à la même époque. Tiscali a fait un un effort particulier de réduction des coûts. Les dépenses en marketing sont passées de 77 millions d'euros au quatrième trimestre 2000 à 30 millions d'euros et la masse salariale a été divisée par deux. Globalement, les charges opérationnelles ont baissé de 35%. Le chiffre d'affaires a progressé de 338% en un an, pour atteindre 110 millions d'euros, en particulier grâce aux revenus de l'accès Internet (+536%), qui représentent 71,2 millions d'euros. Dans un contexte de baisse des revenus publicitaires, les revenus issus des portails Internet s'élèvent à 8,3 millions d'euros, en hausse de 18%. Le chiffre d'affaires de la téléphonie a baissé en revanche de 6% par rapport à l'an dernier.Ces chiffres n'incluent pas les récentes acquisitions de Tiscali : Liberty Surf, Planet Interkom, SurfEU et Line One. En comptant ces filiales, le chiffres d'affaires se serait élevé à 167 millions d'euros.Le groupe compte désormais, en intégrant Liberty Surf, 5,25 millions d'utilisateurs, soit 7% de plus qu'au quatrième trimestre 2000. Un chiffre qui atteint 7 millions en incluant Planet Interkom, SurfUE et Line One.A la Bourse de Milan, le titre gagnait 1,31% à 14,86 euros. Depuis le début de l'année, il a perdu 17,83%.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :