Terra Lycos veut acheter des portails thématiques aux USA

 |  | 416 mots
Bien décidé à tenir son objectif de parvenir à la rentabilité d'exploitation l'an prochain, Joachim Agut, le patron de Terra Lycos, a confirmé son intention de renforcer ses positions aux Etats-Unis en mettant la main sur des portails thématiques avant la fin de l'année. Le numéro trois mondial d'Internet en termes de trafic dispose en effet d'un trésor de guerre de 2,5 milliards d'euros lui permettant de réaliser des acquisitions. "Nous consacrerons une partie de notre trésorerie à l'achat d'entreprises présentant des bénéfices avant amortissements et impôts, et nous allons nous intéresser spécialement aux portails verticaux américains", a déclaré M. Agut au cours d'une conférence de presse, à la veille de l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Des rumeurs avaient circulé fin mai sur l'intérêt de Terra Lycos pour le fournisseur d'accès Earthlink et le portail thématique tourné vers les nouvelles technologies CNet. Aujourd'hui, Joachim Agut explique vouloir orienter sa stratégie vers celle de Yahoo! plutôt que vers celle d'AOL Time Warner, dont le modèle est fondé sur l'abonnement. Ce qui écarte a priori une éventuelle reprise d'Earthlink.Pour les analystes, CNet est une cible idéale, dans la mesure où le portail thématique serait profitable au quatrième trimestre. Une source citée par Reuters a affirmé que le prix de CNet était passé de 1,5 milliard de dollars à une fourchette comprise entre 1,7 et 2 milliards de dollars en un mois. Toutefois, la transaction n'est pas faite, Telefonica, l'actionnaire principal de Terra Lycos devant approuver ce type de décision. En tout cas, les acquisitions ne retarderont pas l'objectif de rentabilité prévu pour le deuxième semestre 2002, a confirmé Joachim Agut. Terra Lycos tire 70% de ses revenus de la publicité, un marché qui a particulièrement souffert du ralentissement économique. Joachim Agut a manifesté son intention de diversifier ses revenus, notamment en développant des offres de contenus payantes. A terme, explique-t-il, le groupe table sur 75% d'utilisateurs payants pour l'accès à certains contenus, contre 25% à peine aujourd'hui. En attendant, le trafic, même gratuit, demeure une priorité : Terra Lycos vient de conclure un partenariat avec eBay, qui devrait lui permettre d'accroître le trafic américain de son propre service d'enchères en ligne. Les 31 millions d'utilisateurs américains des services du groupe espagnol pourront en effet accèder aux milliers d'articles mis en vente sur eBay directement depuis les pages de Lycos.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :