Nintendo compte sur la GameCube pour améliorer sa rentabilité

1 mn

Nintendo appelle une nouvelle fois Super Mario à la rescousse. Le petit plombier, emblème du groupe japonais depuis plus de quinze ans, est une nouvelle fois chargée d'une mission délicate : redresser les comptes du groupe. Avec une nouvelle arme : la GameCube, la nouvelle console du constructeur japonais. L'exercice 2000-2001 de Nintendo, clos le 31 mars, a en effet été marqué par une chute de 41,6% du résultat d'exploitation, à 84,7 milliards de yens (828 millions d'euros). Le chiffre d'affaires, lui, a reculé de 12,8%, à 462,5 milliards de yens (4,52 milliards d'euros). Le résultat net, lui, a fait un bond de 72,3%, à 96,6 milliards de yens, mais cette progression est due pour l'essentiel aux effets de la faiblesse du yen. Les résultats publiés par le groupe sont en ligne avec les attentes des analystes, revues à la baisse après l'alerte aux résultats publiée en avril.Les ventes du groupe ont notamment souffert de la faiblesse des ventes de la Nintendo 64 et des performances décevantes de la console portable Game Boy. La nouvelle version de cette dernière, la Game Boy Advance, lancée en toute fin d'exercice au Japon (et disponible en Europe le 22 juin prochain), n'a pas eu le temps de redresser la barre, d'autant plus que le lancement des nouvelles éditions du jeu Pokemon en Europe a pris du retard. Pour l'exercice 2001-2002, Nintendo fonde donc l'essentiel de ses espoirs sur la GameCube, dont le lancement est prévu au Japon le 14 septembre et aux Etats-Unis le 5 novembre, trois jours avant la mise en vente de la Xbox de Microsoft. Le groupe table d'ores et déjà sur quatre millions d'unités vendues entre le lancement et la fin de l'exercice. La GameCube sera lancée à un prix très serré : 25.000 yens (240 euros environ) au Japon et 199,95 dollars aux Etats-Unis. La Xbox, elle, sera lancée sur le marché américain au prix de 299 dollars. Les deux produits s'attaqueront à la domination de la PlayStation 2 de Sony. latribune.f

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.