Cendant rachète Galileo

 |  | 426 mots
Lecture 2 min.
Le groupe américain Cendant, propriétaire entre autres de la société de location de voitures Avis et de plusieurs chaînes d'hôtels (Days Inn, Ramada...), a bouclé le rachat de la société de réservations touristiques électroniques Galileo, pour 2,9 milliards de dollars en numéraire et en actions, ont annoncé des sources proches du dossier citées par Reuters et le Wall Street Journal. Les conseils d'administration des deux sociétés, en discussions depuis plusieurs semaines, ont signé la transaction vendredi soir.Cendant va payer 33 dollars par action pour Galileo, dont 80,5% en actions Cendant et le restant en numéraire. La partie payée en actions fluctuera entre 1,328 et 1,563 action Cendant pour chaque action Galileo. A 33 dollars l'action, l'offre de Cendant intégre une prime de 10,7% sur le cours de clôture de Galileo vendredi soir. Cendant reprendra également à son compte 600 millions de dollars de dettes.Galileo, créé par un consortium de compagnies aériennes nord-américaines et européennes (United Airlines, US Airways, Air Canada, Alitalia, British Airways...), est le deuxième système de réservation de billets au monde après celui de l'américain Sabre. Basée à Rosemont, dans l'Illinois, il centralise les réservations pour plus de 42.000 agences de voyages, 505 compagnies aériennes, 360 tour-opérateurs, 45.000 hôtels, 40 loueurs de voitures et plusieurs grands organisateurs de croisières.La société avait mandaté à l'automne dernier la banque JP Morgan Chase pour explorer différentes options stratégiques, y compris une éventuelle cession, estimant que le cours de l'action ne reflétait pas correctement ses performances. Depuis, la valeur boursière de l'entreprise a doublé, dopée notamment par la perspective d'un rachat. Cendant, groupe de services diversifiés, est engagé dans une politique active d'extension par acquisitions, et dispose de plusieurs activités offrant des perspectives de synergies avec Galileo. En mars, il a ainsi racheté les 82% du capital du loueur de voitures Avis qu'il ne détenait pas encore, pour 935 millions de dollars. Le groupe contrôle aussi la compagnie de résidences de tourisme en temps partagé Fairfield Resorts, achetée 690 millions de dollars. Enfin, Cendant est aussi déjà présent sur le créneau des réservations électroniques avec sa filiale WizCom, jusqu'à présent concurrent de Trip.com, filiale de Galileo. Trip.com était en partie à l'origine de la chute boursière de Galileo l'an dernier, le site n'étant pas parvenu à prendre des positions fortes face à la concurrence de Travelocity, filiale de Sabre, et Expedia, contrôlé par Microsoft. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :