La PDG de HP n'envisage plus de reprise avant 2002

 |  | 292 mots
Lecture 1 min.
La PDG de Hewlett Packard a changé son fusil d'épaules dimanche lors d'un voyage en Suède. Carly Fiorina a en effet affiché un point de vue empreint de pessismisme en déclarant au quotidien national Dagens Nyheter qu'elle n'attendait pas de reprise du marché du PC avant 2002."Je n'ai jamais partagé l'idée très répandue d'une baisse passagère aux Etats-Unis. Il devient de plus en plus évident qu'il ne s'agit pas d'une baisse à court terme. Je pense qu'il est à peu près clair qu'il n'y aura pas d'amélioration avant 2002. Le ralentissement se répand de marché en marché et fait son chemin à travers le monde", a-t-elle déclaré.Un revirement d'analyse au vu des déclarations faites par le groupe lors de la dernière publication de résultats le 17 mai dernier. Le numéro trois mondial du PC après Dell et Compaq prévoyait un recul de son chiffre d'affaire pour le trimestre en cours (mai-juillet) sans pour autant en préciser l'ampleur exacte en raison du peu de visibilité qu'offrait le marché. Toutefois, la patronne de Hewlett-Packard tentait de rassurer les investisseurs en anticipant un redressement de l'activité pour le second semestre. "Ce trimestre a été rude mais nous observons des signes de réel progrès", avait-elle déclaré, estimant que le marché était arrivé à son point le plus bas. Néanmoins le groupe avait quand même élargi sa fourchette de prévision de baisse du chiffre d'affaires de 5% pour le trimestre en cours. La prochaine publication de résultats est prévue au courant du mois d'août.Une heure après les premiers échanges à la Bourse de New York, HP accusait un léger recul de 0,26% à 26,85 dollars.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :