Le Portugal, marché test pour la télévision interactive de Microsoft

 |  | 405 mots
TV Cabo, opérateur portugais de télévision par câble, a lancé aujourd'hui la commercialisation de la première offre de télévision numérique interactive à haut débit fonctionnant sur la plateforme logicielle mise au point par Microsoft, la Microsoft TV Advanced.L'offre commerciale de TV Cabo permet aux utilisateurs, en échange d'un versement initial de 30.000 escudos (150 euros) et d'un abonnement de 3.000 escudos (15 euros), de bénéficier des services habituels, mais aussi d'un accès Internet à haut débit et de cinq boîtes de courrier électronique personnelles. Elle est d'ores et déjà disponible pour 700.000 foyers à Lisbonne, et le sera à partir de septembre pour les abonnés de Porto. TV Cabo table sur 1,3 million d'abonnés en fin d'année. Steve Ballmer, directeur général de Microsoft, avait fait pour l'occasion le déplacement de Lisbonne. C'est dire si l'enjeu est important pour Microsoft, qui entend bien faire de la télévision interactive un relais de croissance important, susceptible de pallier le ralentissement des ventes de PC. Certains analystes n'hésitent pas, en effet, à prédire un avenir radieux à la télévision interactive, promettant pour 2005 70 millions de foyers connectés en Europe, contre 15 millions aujourd'hui (notamment chez BSkyB et Canal+), et 58 millions aux Etats-Unis contre à peine un million.La télévision interactive permet, outre l'accès aux bouquets de chaîne actuels et à la vidéo sur demande, des services de messagerie électronique, de commerce en ligne, de consultation de comptes bancaires, de jeux et de paris, notamment. Mais elle permet aussi un accès à Internet à haut débit et des services innovants : la plateforme Microsoft TV Advanced permet ainsi, par exemple, d'enregistrer des programmes et de les rediffuser sans les inserts publicitaires. Après six ans d'investissements et de recherches, le lancement portugais constitue une étape d'autant plus importante pour Microsoft que son logiciel a accumulé plusieurs mois de retard sur la date prévue. L'offre logicielle inclut Microsoft TV Advanced, qui équipe les décodeurs, et Microsoft TV Server, qui gère la diffusion des services interactifs. Actionnaire à hauteur de 1,87% de TV Cabo (contrôlé par PT Multimedia), Microsoft a multiplié les investissements ces dernières années sur ce marché naissant. En France, il est actionnaire à hauteur de 30% de TAK, filiale spécialisée de Thomson Multimédia, qui commercialise depuis quelques semaines une gamme de téléviseurs interactifs.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :