Bertelsmann veut réduire ses coûts pour entrer en Bourse

 |  | 366 mots
Le géant des médias allemands, Bertelsmann, serait entré dans une course à la rentabilité afin de préparer son entrée en Bourse. C'est la teneur d'un document interne adressé aux salariés du groupe et rédigé de la main du patron du groupe Thomas Midelhoff qui appelle à la révolution "culturelle", selon une information révélée par le Financial Times."A partir de maintenant, Bertelsmann va se préparer pour une possible entrée en Bourse", selon cette lettre du patron Thomas Middelhof aux salariés, citée par le journal."Notre objectif est de parvenir à un rendement sur ventes d'au moins 10% au cours des trois prochaines années", y écrit-il aussi. Le groupe doit en effet assumer des branches déficitaires notamment dans la musique avec BMG (Bertelsmann Music Group). En outre, l'activité club de livres (Bertelsmann Club qui détient entre autre Télé Loisir) était à l'origine l'une des plus dynamiques du groupe, mais elle est entrée dans une phase de déclin depuis quelques années déjà et est actuellement en restructuration. Par ailleurs, une grande part des investissements consentis dans les nouvelles technologies n'ont toujours pas fait leur preuve, comme la librairie en ligne BOL, dont l'ambition première était d'être un concurrent d'Amazon, mais qui a été intégrée il y a peu dans Bertelsmann Club, afin d'en réduire la voilure. Avant une entrée sur les marchés, Thomas Midelhoff pourrait également faire le ménage dans ses actifs et se désengager des moins stratégiques, ceux qui ne concernent pas son coeur de métier ou céder ses participations minoritaires.L'entrée en Bourse du géant allemand a été rendue possible à l'occasion de l'opération de prise de contrôle du groupe de télévision et radio RTL par Bertelsmann en février. Cette transaction complexe a permis au groupe belge Groupe Bruxelles Lambert (GBL) de prendre 25,1% de Bertelsmann, et les dirigeants de GBL ont fait savoir à l'époque qu'ils envisageaient un placement de leur part à moyen terme. Le document cité par le journal semble indiquer que cette déclaration sera suivie d'effets.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :