L'iPAQ sur le point de dépasser le Palm Pilot

 |  | 443 mots
Lecture 2 min.
Palm serait sur le point de se faire ravir sa place de leader dans la vente d'assistants personnels par Compaq. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par Dataquest, la branche high-tech de l'institut d'étude Gartner Group. Compaq devrait en effet publier pour le trimestre se terminant en juin un chiffre d'affaires issus de sa gamme d'assistants personnels, les iPaq, supérieur à celui de Palm.Compaq prévoit des revenus d'environ 200 millions de dollars tandis que Palm se situerait largement derrière avec un chiffres d'affaires compris entre 130 et 135 millions de dollars pour le dernier trimestre de son exercice 2000/01 (clos fin mai). Handspring, connu pour son Visor, resterait largement derrière avec des revenus compris entre 60 et 65 millions de dollars.Les ventes de Palm devraient être supérieures en termes de volume à celles de Compaq mais ce dernier bénéficierait d'une très forte attractivité auprès des entreprises malgré des tarifs largement supérieurs à ceux de ses concurrents. La version couleur de l'iPAQ coûte 599 dollars et le modèle noir et blanc 399 dollars, contre des prix compris entre 99 et 299 dollars pour Palm. "Au fur et à mesure que les services de messageries électroniques sans fil se développent, les entreprises reconsidèrent à la hausse leurs intentions d'achats pour ce type de produit. Et Palm n'a pas beaucoup à leur offrir par rapport à Compaq", a commenté Todd Kort, analyste chez Gartner Group. L'iPAQ est en effet équipé du système d'exploitation Windows CE, et des logiciels adaptés conçus par Microsoft, qui offrent une meilleure compatibilité avec les logiciels de leurs ordinateurs personnels, et des capacité de stockages d'emails plus grandes, ce qui n'est pas le cas de Palm. "Les utilisateurs désirent des services de messagerie plus performants, sutout les professionnels", explique Todd Kort.En tout cas, il s'agirait d'une petite victoire pour Compaq qui a perdu des points dans son secteur de prédilection : le PC. Le fabricant avait annoncé en avril un vaste plan de restructuration et une révision de ses prévisions de bénéfices après avoir abandonné sa place de leader au profit de Dell. De son côté, Palm confirmerait la tendance annoncée depuis des mois. Le pionnier des assistants personnels perd des parts de marchés au profit des PDA équipés des logiciels Microsoft. Le fabricant avait à la mi-mai divisé par deux ses prévisions de chiffre d'affaires pour le dernier trimestre et se trouve également en ce moment en pleine restructuration.Une heure après l'ouverture des marchés américains, Palm perdait 5,45% à 4,86 dollars approchants son plus bas à 4,71 dollars. Compaq perdait de son côté 1,79% à 14,24 dollars. latribune.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :