AOL Time Warner rachète le magazine Business 2.0

 |  | 262 mots
A l'instar de la nouvelle économie, les magazines qui traitent des nouvelles technologies se réorganisent également. AOL Time Warner a confirmé aujourd'hui le rachat à l'éditeur britannique Future Network d'un des titres les plus en vue du monde Internet, Business 2.0, pour 68 millions de dollars. Le géant des médias compte fusionner la publication avec son titre concurrent, eCompany Now. La nouvelle revue conservera le nom de Business 2.0 mais passera d'un format bi-mensuel à une périodicité mensuelle.Le groupe britannique Future Network ne cachait pas les problèmes que rencontrait Business 2.0. Fin avril, il avait annoncé la fermeture des éditions allemande, italienne et britannique et cherchait un repreneur pour la version américaine, à laquelle participe quelque 80 salariés. En même temps que le magazine, Time, la branche édition d'AOL Time Warner met également la main sur les activités en ligne de la marque et sur la division conférences. Actullement, Business 2.0, lancé en 1998, tire 350.000 exemplaires par mois. En réunissant les deux publications, Time compte accroître la diffusion à 550.000 exemplaires mensuels.Sur le marché des revues Internet, c'est un pas de plus vers la consolidation. Fast Company s'est fait racheter par une filiale de Prisma Presse l'an dernier. Le magazine et site Internet Industry Standard a renoncé à s'implanter en Europe et a procédé à deux plans de licenciements qui ont emporté 17% puis 10% des effectifs. Même chose pour Red Herring qui, malgré une arrivée d'argent frais, a procédé à trois vagues de licenciements.A New York, AOL Time Warner perdait 1,32% à 51,02 dollars en milieu de séance.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :