Intel annule un projet de construction d'usine

 |  | 326 mots
Lecture 2 min.
Intel adapte son activité à la contraction qui frappe le marché du PC cette année. Le PDG du fabricant de semi-conducteurs, Craig Barett, a annoncé le report du projet de construction d'une usine de puces en Israël, en raison du ralentissement prévu de ce secteur, ralentissement détaillé notamment début juin par l'institut d'études IDC. Une somme de 3,5 milliards de dollars devait être consacrée au projet."Nous n'avons pas souhaité aller plus loin en raison de la conjoncture économique", a affirmé le patron du groupe. Le secteur du PC devrait connaître une importante contraction en 2001. Début juin, IDC a publié une étude affirmant que cette année sera marquée par le premier recul des ventes d'ordinateurs aux Etats-Unis. Selon l'institut, les ventes par unité vont baisser de 6,2%, contre une croissance de 2,2% initialement prévue. Au niveau mondial, elles devraient croître de seulement 5,8%, au lieu des 10,3% espérés."C'est une période très difficile pour le secteur de la high-tech et en particulier pour l'informatique... Nous pourrions espérer un rebond en fin d'année mais nous ne sommes sûrs de rien", a affirmé Craig Barett. Toutefois, le PDG mise sur le nouveau système d'exploitation de Microsoft, XP, une version destinée au grand public, pour relancer les ventes, grâce au budget publicitaire qui va lui être consacré. Par ailleurs, Craig Barett a assuré que le plan de restructuration du groupe était entamé et que l'objectif de réduction des 5.000 postes devrait être atteint comme prévu en fin d'année. S'il n'a pas commenté les résultats du trimestre en cours, le PDG a toutefois assuré que les investissements se poursuivaient et que le groupe disposait de 7,5 milliards de dollars pour réaliser des acquisitions. Elle devraient notamment porter sur les prochaines générations de processeurs. La nouvelle a rassuré les investisseurs. Sur le Nasdaq, Intel progressait de 5,26% à 12,60 dollars.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :