Paris en hausse modeste au terme d'une séance atone

Nouvelle séance sans relief à la Bourse de Paris. Alors que les places de Londres et de New-York sont restées fermées aujourd'hui, l'activité a été extrêmement faible sur le marché français avec seulement 2,04 milliards d'euros échangés sur le SRD. L'indice CAC 40, qui a passé la quasi-totalité de la journée dans le vert, a clôturé sur une progression modeste de 0,44% à 5.606,32 points. Ce matin, la Bourse de Paris avait débuté la séance sur une note indécise, avant de remonter jusqu'à un pic à 5.644,41 points vers 10 heures, puis de se stabiliser ensuite autour des 5.600 points. L'indice du Nouveau Marché s'adjuge pour sa part 0,84% à 1.864,56 points.Les autres places européennes ont évolué sur des notes irrégulières, les marchés manquant de nouvelles. Amsterdam clôture en hausse de 0,81% à 594,39 points, Milan gagne 0,61% à 39 928 points. En revanche Zurich perd 0,14% à 7 661,40 points et Francfort évolue, pour l'heure, dans le rouge, en perdant 0,27% à 6 206,69 points. L'Eurostoxx50 avance quant à lui de 0,28% à 4 510,91 points.Les inquiétudes sur les perspectives de croissance aux Etats-Unis ont une nouvelle fois pesé sur les indices américains vendredi, même si Alan Greenspan, qui avait auparavant prévenu que le ralentissement économique pourrait se prolonger, avait laissé envisager une nouvelle baisse des taux d'intérêt.En l'absence d'indicateurs majeurs qui pourraient donner une orientation aux marchés, les investisseurs resteront donc prudents avant de connaître, vendredi, l'indice des directeurs d'achat et des chiffres de l'emploi du mois de mai aux Etats Unis, qui devraient refléter une nouvelle dégradation du marché du travail.LES VALEURS DU JOUR A PARIS Cours de clôtureAlcatel recule de 0,47% à 31,8 euros. Selon le Wall Street Journal, les discussions progressent et une acquisition de 32 milliards de dollars, sans prime par rapport à la valorisation actuelle de Lucent, pourrait être soumise mardi aux conseils d'administration des deux groupes, en vue d'une annonce mercredi. En outre, CIC EIFB a retiré le titre de sa liste de dix valeurs recommandées, en la remplaçant par Vivendi Universal (+0,77% à 78,6) dont l'action offre, selon l'intermédiaire, un potentiel de hausse de près de 20%. Orange se replie de 2,14% à 10,98 euros après avoir a déclaré n'avoir "aucune intention" d'acheter son concurrent allemand E-Plus, opposant ainsi un démenti à un article du Sunday Times selon lequel il envisagerait son rachat 9,6 milliards d'euros. TotalFinaElf, toujours soutenu par la fermeté des cours du brut, gagne 1% à 176 euros. Les para-pétrolières restent entourées à l'instar de Coflexip (+1,85% à 181,2 après un nouveau plus haut à 186). Bouygues Offshore s'adjuge quant à lui 1,6% à 60, Technip 3,35% à 179 et Isis 1,1% à 124,8.Alstom bondit de 3,72% à 33,5 euros, après que le groupe a annoncé la signature d'un contrat de 228 millions d'euros avec la société nationale de chemin de fer espagnole. Alstom a aussi annoncé qu'un consortium, dont il est chef de file, a remporté une commande d'équipements d'un montant de 140 millions d'euros auprès de la société polonaise Elektrim Megadex. Au Nouveau marché, Integra rebondit de 22,8% à 2,8 euros dans plus de 1,6 million de titres. L'action s'est dépréciée de 11,6% la semaine dernière, affaiblie par des inquiétudes sur la trésorerie de l'hébergeur de sites Web qui avait annoncé il y a deux mois rechercher un partenaire industriel. Victoire Multiméd

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.