Sale temps pour la distribution américaine

1 mn

Des conditions climatiques dégradées et une consommation des ménages qui s'essouffle ont mis les distributeurs américains à rude épreuve au cours des premiers mois de 2001. Jeudi, Wal-Mart et Sears, respectivement numéros un et deux de la grande dsitribution aux Etats-Unis, ont annoncé coup sur coup que leurs résultats du premier trimestre risquaient d'être en-dessous de leurs objectifs.Wal-Mart, malgré des ventes en ligne avec les attentes pour le mois de mars (+3,5% à surface comparable), a indiqué que son bénéfice par action "pourrait être inférieur" à l'estimation initiale de 32 cents. "Il sera toutefois légèrement supérieur à celui du premier trimestre 2000, qui s'élevait à 0,30 dollar", a ajouté le groupe. Le mauvais temps a affecté les ventes d'articles de jardin, de sport et de certains domaines du prêt-à-porter, qui n'ont donc pas atteint, ces dernières semaines, les objectifs fixés.Pour Sears, l'avertissement est encore plus clair. Le groupe de distribution, qui a vu les ventes de ses magasins ouverts depuis au moins un an reculer de 5,3% en mars, anticipe désormais un bénéfice par action de 0,53 dollar, contre 0,65 dollar au premier trimestre 2000. Les analystes tablaient auparavant sur un "BPA" de 0,57 dollar, selon le consensus calculé par l'agence financière First Call.Ces "profit warnings" pèsent sur le cours de Bourse des deux sociétés jeudi. Peu avant la mi-séance, le titre Wal-Mart perd 3,15% à 48,65 dollars alors que le Dow Jones est dans le même temps quasiment stable (-0,09%). Sears recule de son côté d'un peu plus de 1% à 34,24 dollars.latribune.f

1 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.