Alcatel poursuivrait ses discussions avec Lucent, le titre rechute

Le feuilleton continue pour Alcatel et Lucent. Les deux compagnies, qui ont fait l'objet d'intenses spéculations de rapprochement depuis un article du New York Times vendredi dernier, auraient reçu le feu vert de leurs conseils d'administration respectifs pour une poursuite de leurs discussions, rapporte ce matin le Wall Street Journal.Encore une fois, les investisseurs montrent leur réticence face à l'hypothèse d'une fusion des deux géants des équipements de télécommunications. Dans le sillage des informations du WSJ, le titre Alcatel a perdu 5,26% à 34,25 euros mercredi, ce qui porte à 43,39% son recul depuis le début de l'année. Le titre Lucent reculait quant à lui de 2,22% à 9,68 euros à Wall Street, peu avant la mi-séance.Vendredi dernier, à la suite de l'article du New York Times, Alcatel avait déjà chuté de plus de 7% en Bourse, avant de combler ses pertes en début de semaine à la faveur de la bonne orientation des valeurs technologiques. Les difficultés de mise en oeuvre d'un rapprochement avec Lucent - impact dilutif, risque de sorties des investisseurs institutionnels américains, problèmes stratégiques liés au contrôle de laboratoires Bell Labs - avaient également rendu les investisseurs sceptiques sur la possibilité d'une fusion.Mais les informations du Wall Street Journal viennent aujourd'hui renverser le sentiment du marché. "Le fait que les conseils aient donné leur feu vert à des discussions supplémentaires et qu'ils n'aient pas émis d'objections majeures est significatif, car cela montre que les discussions continuent à s'intensifier", ont relevé des personnes proches du dossier au quotidien financier américain. Les chances de mener à bien une fusion seraient maintenant "un peu meilleures que 50/50".Si la fusion est décidée, elle devrait se faire sur la base d'une acquisition de Lucent par Alcatel sans prime aux actionnaires actuels de l'équipementier américain. Au cours actuel, la société française présente une capitalisation de l'ordre de 36 milliards de dollars, soit 9% de mieux que les 33 milliards de dollars de Lucent.Les deux groupes, qui sont à des degrés différents en proie au ralentissement du marché mondial des équipements téléphoniques, pourraient dégager par leur fusion d'importantes synergies, notamment dans les achats et les investissements de recherche et développement. Le WSJ, qui cite des personnes familières avec la situation, indique que le rapprochement pourrait permettre à Alcatel et Lucent d'économiser environ 4 milliards de dollars par an. Ce thème des synergies aurait d'ailleurs été discuté lors de la réunion du conseil de Lucent.Parmi les autres thèmes abordés par les directeurs de Lucent figuraient les problèmes posés par une fusion impliquant une compagnie étrangère et l'avenir des célèbres laboratoires de recherche de Lucent, les Bell Labs. Certains responsables politiques aux Etats-Unis se sont inquiétés ces derniers jours du risque éventuel de voir ces laboratoires, très actifs dans le domaine stratégique, passer sous le contrôle d'une firme non-américaine.latribune.fr, avec AFP
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.