Peugeot affaibli par le désengagement de Michelin

Confronté à un marché des pneumatiques qui ralentit, Michelin a décidé de se donner des marges de manoeuvre financières en vendant les trois quarts de sa participation dans le capital de Peugeot. Le groupe de Clermont-Ferrand a confirmé jeudi matin la cession de 1,27 million d'actions Peugeot, représentant 2,8% du capital du constructeur automobile. Michelin, qui détenait auparavant 3,8% du capital de Peugeot, voit donc sa participation descendre à 1%.L'opération aurait été réalisée sur la base d'un prix de 330 euros par titre, ce qui représente un décote de 1,8% par rapport au cours de l'action Peugeot mercredi soir (336 euros). Cette cession devrait permettre à Michelin de dégager environ 420 millions d'euros de liquidités. "La plus-value substantielle réalisée par le groupe Michelin va lui permettre de renforcer sa structure financière. Elle aura un impact nettement positif sur les résultats du premier semestre 2001", indique le groupe qui ne révèle toutefois pas le montant de la plus-value.A la Bourse de Paris jeudi, l'action Peugeot a été affectée par cette cession. La valeur a reculé de 3,10% à 325,6 euros sur la séance dans un gros volume de plus d'un million de titres échangés. Le constructeur automobile affiche toujours la plus forte progression du CAC 40 depuis le début de l'année avec un gain de 34%.Le titre Michelin s'est de son côté adjugé 0,17% à 42 euros, portant son avance à près de 10% depuis le 1er janvier 2001. Le manufacturier français a notamment profité, au cours des dernières semaines, des difficultés de son concurrent Firestone. Ce dernier, filiale du japonais Bridgestone, a rompu les relations commerciales privilégiées qu'il entretenait avec Ford, ouvrant à Michelin la perspective d'un accroissement de sa part de marché aux Etats-Unis.latribune.fr, avec Reute

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.