Telecom City bat ses objectifs de ventes et s'envole en Bourse

Telecom City a fait preuve d'une belle résistance au ralentissement brutal du marché de la téléphonie mobile. Entre avril 2000 et mars 2001, la société, qui est à la fois grossiste et opérateur de points de vente pour la distribution de produits numériques (terminaux mobiles, PDA, ...), a réalisé un chiffre d'affaires de 61,4 millions d'euros, en hausse de 280% par rapport à l'exercice 1999/2000. En février dernier, lors de la présentation de ses résultats semestriels, elle disait tabler sur un chiffre d'affaires de 55 millions d'euros seulement. Au moment de son introduction en Bourse, en avril 2000, Telecom City avait annoncé un objectif de 48,38 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2000/2001.Dans son communiqué, Telecom City estime que son potentiel de croissance reste substantiel malgré un marché qui est "moins explosif" que l'année dernière. L'arrivée de téléphones de nouvelle génération, l'ouverture de nouveaux points de vente et l'enrichissement de l'offre de produits vers les PDA ou les téléphones numériques devrait permettre à la société cotée au Nouveau marché de "dépasser la croissance de son marché domestique". Telecom City se fixe un objectif de plus de 150 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2002/2003, ce qui laisse prévoir une croissance d'au moins 57% pour l'exercice en cours et le prochain.A la Bourse de Paris, la publication du chiffre d'affaires 2000/2001 a déclenché un spectaculaire regain d'intérêt pour la valeur. L'action Telecom City s'est envolée de 18,53% sur la séance pour finir à 6,27 euros dans un gros volume de plus de 80.000 titres échangés. Elle reste néanmoins en baisse de 21,63% depuis le début de l'année, et accuse une dépréciation des deux tiers depuis son introduction en Bourse.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.