Sodexho Alliance revoit ses objectifs de rentabilité à la baisse

L'épidémie de fièvre aphteuse ne fait pas que des ravages parmi les troupeaux ovins bovins ou porcins ces temps-ci. En raison du report d'un certain nombre d'événements sportifs et de loisirs et de la baisse de la fréquentation de sites touristiques induits par l'épidémie, le spécialiste de la restauration collective, Sodexho Alliance, qui réalise 16% de son activité en Grande-Bretagne, risque de de ne pas atteindre ses objectifs de rentabilité cette année.La société avait annoncé en décembre dernier qu'elle tablait pour son exercice fiscal 2000/01 (clos au 31 août) sur une progression de 0,2 point de sa marge d'exploitation, celle-ci devant s'établir à 5,3% contre 5,1% lors de l'exercice précédent. Or, les difficultés induites pour le groupe par l'épidémie de fièvre aphteuse ainsi que l'augmentation du prix des aliments proposés par Sodexho dans un souci de sécurité alimentaire accrue compromettent fortement la réalisation de cet objectif, annonce Sodexho dans le communiqué présentant les résultats du premier semestre de l'exercice fiscal en cours.Cette annonce a provoqué un plongeon du titre Sodexho de 6,68% jeudi, soit la plus forte baisse du SRD, la valeur terminant la séance à 52,4 euros.Fort d'un bénéfice net semestriel qui, enregistrant une hausse de 23% atteignait 90 millions d'euros fin février, Sodexho maintient néanmoins ses objectifs de croissance du bénéfice par action de 15 à 20% pour l'exercice en cours ainsi que pour les deux suivants. Malgré cette confirmation, le second semestre offre une visibilité amoindrie, souligne la société de Bourse Aurel Leven. Ce manque de visibilité est largement due aux opérations de croissance externe prévues cette année. Les trois acquisitions que Sodexho entend réaliser prochainement alourdiront en effet ses comptes. La société doit financer le rachat du numéro cinq de la restauration collective aux Etats-Unis, Woods Dining ainsi que le numéro quatre français, Sogeres. Qui plus est, Sodexho s'est vu contraint il y a quelques semaines de relever à 32 dollar par action le prix de son offre pour la reprise de la totalité du capital de sa filiale américaine Sodexho Marriott Services. latribune.f
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.