« Le prix des introductions en Bourse doit être attractif »

« La Tribune ». Comment expliquez-vous la recrudescence des projets d'introduction en Bourse ?Yannick Petit. Ce phénomène s'explique par la conjonction de deux facteurs principaux : un effet de calendrier et la conjoncture boursière. Le nombre élevé d'introductions l'an dernier - 33 opérations ont eu lieu sur les marchés réglementés entre janvier et mai 2000 contre 15 cette année sur la même période a convaincu nombre d'entrepreneurs d'entrer en Bourse. Beaucoup de projets étaient prêts pour le début de l'année mais la mauvaise tenue des marchés a provoqué de nombreux reports. Or, la « fenêtre de tir » pour les introductions en Bourse arrive à échéance à la mi-juillet, ce qui explique le nombre de projets à l'heure actuelle. De plus, l'environnement boursier s'est quelque peu amélioré.Il y a peu de candidats à une entrée au nouveau marché...Devant les excès de valorisation commis en 2000, les autorités de marché ont, de manière officieuse, resserré les conditions d'accès au nouveau marché. Une entreprise doit au minimum proposer de lever entre 20 et 30 millions d'euros pour y accéder alors qu'il y a un an, une levée de fonds de 20 à 30 millions de francs suffisait. Beaucoup d'entrepreneurs choisissent donc d'entrer au marché libre. Le nouveau marché duplique de plus en plus le second marché, ce qui est une source d'inquiétudes. Si l'on considère les introductions de juin, seules deux opérations concernent le nouveau marché : les producteurs de séries animées Millimages et Carrere Group. Or, ces deux sociétés sont anciennes et leur modèle économique ne se base pas sur un pari technologique fort. Elles pourraient être candidates au second marché.Cette méfiance des investisseurs, comme des autorités boursières, est-elle excessive ?Elle l'est. Or je suis convaincu que l'ajustement doit plutôt se faire au niveau du prix car il y aura toujours des investisseurs audacieux prêts à prendre des paris technologiques. Encore faut-il que le potentiel d'appréciation soit intéressant. A cet égard, l'entrée en Bourse de Nexans semble être une opération intéressante car son prix est attractif.Propos recueillis par Hélène Mazie
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.