Paris en légère hausse dans un marché creux

La Bourse de Paris s'inscrit en hausse dans un marché indécis et calme, en ce jeudi de l'Ascension déserté par nombre d'intervenants. Après une ouverture en baisse de 0,21%, le CAC 40 a rapidement gagné du terrain et progressait vers midi de 0,61% à 5.664,95 points. Mais le marché s'affiche sans grande tendance, les rares opérateurs présents se tournant vers les valeurs phares de l'indice. Le volume des transactions reste faible avec 694 millions d'euros échangés sur le SRD. L'indice du Nouveau Marché cède 0,35% à 1.846,07 points.L'ensemble des marchés européens se sont repris avec Paris : Londres et Francfort gagnent respectivement 0,70% à 5.938,70 points et 0,89% à 6.270,85 points. L'EuroStoxx 50 des valeurs vedettes de la zone euro prend 0,51% à 4.559,27 points. "Il ne se fait vraiment rien sur les marchés européens ce matin. On va attendre 14 heures pour voir ce qui va se passer aux Etats-Unis pour commencer à travailler un peu", commente un trader interrogé par Reuters.La veille à New York, les marchés américains ont reculé sous le poids de prises de bénéfices, après six séances de hausse. Le DJIA a perdu 1,35% à 11.105,51 points, le S&P 500 1,55% à 1.289,05 points et le Nasdaq Composite a chuté de 3,04% à 2.243,48 points. Les investisseurs ont préféré prendre des bénéfices alors qu'en six jours le Nasdaq a gagné 11%, un exploit jamais vu depuis février 2000. Un regain d'inquiétude sur les résultats des sociétés a également gagné les investisseurs.C'est pourquoi ils devraient encore se montrer prudents aujourd'hui, avant le discours que prononcera ce soir Alan Greenspan, président de la Fed, sur les perspectives économiques du pays, et à la veille de la publication de la deuxième estimation du PIB américain pour le premier trimestre. VALEURS DU JOUR A PARIS Les grandes capitalisations soutiennent la cote : Alcatel s'octroie 1,46% à 34,75 euros, après avoir abandonné 5,26% hier sur fond d'informations selon lesquelles le groupe français et son concurrent américain Lucent auraient décidé d'intensifier leurs discussions en vue d'une fusion. Par ailleurs, le groupe français avait annoncé hier la mise en bourse de Nexans sur la base d'une valorisation encore inférieure à celle évoquée la semaine dernière. Crédit Lyonnais gagne 0,56% à 41,53 euros, après l'annonce hier - après la clôture - d'une baisse de 13,9% de son bénéfice net trimestriel à 260 millions d'euros, mais en ligne avec les attentes. JP Morgan, neutre sur la valeur, a légèrement réduit son objectif de cours de 45 à 44 euros.Par ailleurs, Bouygues prend 1,78% à 46,36 euros, France Télécom 1,47% à 72,70 euros, l'Oréal 3,19% à 79,30 euros, Thales 2,90% à 50,75 euros et Thomson Multimédia 1,76% à 52,10 euros. En revanche Michelin, qui avait bondi hier de 5,32%, toujours porté par le divorce entre Ford et Firestone, cède 0,24% à 42,30 euros.STMicroelectronics prend 0,32% à 47 euros, en dépit du recul des valeurs américaines du secteur des semiconducteurs. En chute de 5,86% hier, Usinor perd à nouveau 0,66% à 15 euros. Le président du groupe, Francis Mer, a prévu une baisse significative de son résultat en 2001. C.A.I. Cheuvreux abaisse son opinion sur le titre, passant de "surperformance" à "performance en ligne ou sous-performance".par Victoire Multiméd
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.