Paris termine sur une légère hausse

Dans un marché peu étoffé, 8 mai oblige, La Bourse de Paris a été très irrégulière mardi. Ces hésitations ont été nourries par l'indécision des marchés américains. Ces derniers sont partagés entre les bonnes nouvelles en provenance des valeurs technologiques et l'annonce d'une baisse 0,1% en rythme annuel de la productivité américaine sur le premier trimestre. Dans ces conditions, le CAC 40 a terminé la séance sur une très légère hausse, +0,33% à 5.516,93 points. L'indice du Nouveau Marché s'est quant à lui apprécié de 0,52% à 1.839,95 euros. Les autres places européennes ont été soumises au mêmes fluctuations. Les investisseurs restent prudents avant la réunion jeudi de la Banque centrale européenne, même si aucun assouplissement monétaire n'est attendu à cette occasion, les explications données par Wim Duisenberg seront décortiquées avec minutie. Ils regarderont également avec attention les chiffres publiés vendredi aux Etats-Unis, à savoir les ventes au détail et l'indice des prix de gros. Ces données pourraient éventuellement contribuer à orienter les marchés d'actions.Londres a terminé en hausse de 0,27% à 5.886,40 points, au même moment Francfort affiche une progression de 0,33% à 6 143,09 points après de mauvais chiffres sur la conjoncture allemande. Le chômage a progressé en avril pour le quatrième mois consécutif. L'Eurostoxx50 gagne 0,13% à 4.446,51 points. En revanche, Milan a perdu 0,38% à 39.963 points.La nervosité se poursuit outre-Atlantique. Les indices boursiers évoluent sur une note mitigée : le Nasdaq Composite est soutenu, d'un côté, par le constructeur informatique Dell, qui dit avoir atteint ses prévisions de résultats pour le premier trimestre, et de l'autre par l'opinion positive de Morgan Stanley Dean Witter sur Cisco. La banque d'affaires vient de relever son opinion sur l'équipementier télécoms américain, passant de neutre à surperformance et laisse espérer une prochaine amélioration des perspectives dans le secteur. Les résultats de Cisco sont attendus ce soir, après la clôture.Par ailleurs, l'indice industriel pâtit de la première estimation de la productivité américaine (non agricole) qui affiche un repli de 0,1%, alors que le marché attendait une hausse de 1,2%. Les valeurs phares du DJIA se montrent plus sensibles à l'évolution de l'économie. Les investisseurs devraient donc rester très attentifs aux chiffres de vendredi. Pour l'heure, le Nasdaq Composite reste ferme et gagne 0,41% à 2.182,39 points, alors que le DJIA perd 0,78% à 10.850,06 points et le S&P500 0,51% à 1.257,09 points.VALEURS DU JOUR A PARIS (Cours de clôture)En l'absence de nouvelles du côté des sociétés, peu de valeurs se distinguent mardi. En forte baisse ce matin suite aux déclarations de l'italien Finmeccanica sur un accord avec France Télécom pour réduire leur participation dans STMicroelectronics, le titre cède à 1,05% à 44,08 euros. Toujours dans le rouge, Thomson Multimédia lâche 3,03% à 46,79 euros, France Télécom 1,43% à 72,60 euros, après avoir perdu jusqu'à 2,85% en cours de matinée. Ericsson cède 2,88% à 7,09 euros, TF1 1,18% à 41,90 euros. En revanche, Alcatel gagne 1,03% à 38,40 euros profitant du relèvement d'opinion de Morgan Stanley Dean Witter sur son concurrent américain Cisco.Cap Gemini (-2,79% à 136 euros) repart à la baisse signant la plus forte baisse du CAC, après avoir rebondi timidement hier suite à la perspective de la cession par CGIP de la moitié de sa participation dans la société de conseil informatique. Par ailleurs, Goldman Sachs retire le titre de son "modèle de portefeuille européen". Ce retrait intervient après un abaissement par la banque de sa recommandation sur Cap Gemini à "performance de marché", contre "surperformance" auparavant.
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.