Integra s'envole de 23% dans de gros volumes

Dans un marché extrêmement calme lundi, Integra a détonné à la fois par l'ampleur de son mouvement - le titre a fini la séance en hausse de 22,81% à 2,8 euros -, et l'importance des volumes échangés - plus de 1,6 million de titres. Il n'en faut pas plus pour relancer les rumeurs de rachat, qui courent depuis que la société d'hébergement de sites Web a mandaté la banque d'affaires Robertson Stephens pour l'aider à examiner "toute opportunité de financement et/ou stratégique, notamment par rapprochement avec un partenaire industriel".Selon l'analyste spécialisé d'une grande banque française, aucune information nouvelle n'est toutefois en mesure d'expliquer ce regain de spéculation. "On a parlé d'un rachat par l'hébergeur américain Exodus ou par l'opérateur télécoms Cable & Wireless, mais Integra n'a donné aucune information sur ces rumeurs", explique-t-il. Il n'en estime pas moins qu'Integra finira à un moment ou à un autre par tomber dans le giron d'une société plus importante. "Ce n'est qu'une question de temps", selon lui.Integra, qui n'a toujours pas publié ses résultats du premier trimestre 2001, doit donner vendredi des informations à ce sujet. "Ce n'est toutefois pas la perspective de ces résultats qui fait rebondir le titre, constate le même analyste, mais plutôt l'espoir d'en savoir un peu plus sur l'avenir de la société". Malgré son rebond, Integra continue d'accuser une chute de plus de 55% depuis le début de l'année. Au cours actuel, l'hébergeur de sites Web présente une capitalisation boursière légèrement supérieure à 120 millions d'euros.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.