Les ventes de Netgem en baisse de 55%, le titre décroche

Netgem avait annoncé que son environnement était difficile en ce début d'année, mais les investisseurs ne s'attendaient pas à ça. Le fabricant de la fameuse Netbox, un boîtier qui permet d'accéder à Internet à partir de son téléviseur, a annoncé hier soir un chiffre d'affaires de 8,5 millions d'euros pour les trois premiers mois de son exercice, en retrait de 54,5% par rapport aux 18,7 millions d'euros engrangés au premier trimestre 2000.Lors de la présentation de ses résultats annuels, le 28 février dernier, Netgem avait indiqué s'attendre "à ce que le nombre de solutions livrées ce trimestre soit significativement inférieur à celui du premier trimestre 2000". C'est effectivement le cas puisque Netgem n'a pas vendu plus de 38.500 solutions au premier trimestre, contre 91.600 une année auparavant.Face à cette contraction brutale de son activité, Netgem met en oeuvre une double stratégie de maîtrise de ses coûts et de diversification vers la télévision interactive. Conformément au premier axe de cette stratégie, Netgem a décidé de concentrer ses efforts de recrutement sur la R&D.La société de Joseph Haddad confirme également sa réorientation vers la télévision numérique. Netgem a présenté le 19 avril dernier une nouvelle offre logicielle pour la télévision numérique, qui permettra aux utilisateurs d'accéder à la fois aux programmes télévisés, à une connexion à Internet et à des services interactifs. Baptisée Netgem 4.0, cette plate-forme logicielle n'est pas encore commercialisée, mais elle a été "proposée en test à plusieurs grands opérateurs européens, dont ONdigital". Netgem compte sur cette nouvelle offre pour jouer les relais de croissance. D'ailleurs, les deux tiers des 90 ingénieurs de la société se consacrent désormais à la recherche dans le numérique, dotée, en outre, d'une part importante des 50 millions d'euros levés lors de l'introduction.A la Bourse de Paris, la confirmation de ce virage stratégique vers la télévision numérique ne suffit pas à rassurer les investisseurs. Réservée à la baisse dès le début de la séance de jeudi, l'action Netgem a accusé la plus forte baisse du SRD à 8,62 euros à la clôture, soit un repli de 8,30% sur la séance. Depuis le début de l'année, la valeur a plongé de plus de 50%.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.