La Bourse de Paris clôture en baisse de 1,41%

La Bourse de Paris termine la semaine en territoire négatif malgré un léger sursaut après la publication des premiers indices américains cet après-midi. Le CAC 40 affiche un dernier cours à 5 104,77 points (-1,41%) après avoir évolué dans une fourchette comprise entre 5 185,58 et 5 091,17 points. Le volume de la séance porte sur 3,8 millions d'euros négociés sur le SRD. D'un vendredi sur l'autre, la Bourse a abandonné 4,9% (264,12 points). Les intervenants restent préoccupés, à quatre jours du comité de l'open market de la Réserve fédérale, par l'évolution de la politique monétaire de la banque centrale pour les semaines à venir. Mais c'est le dernier avertissement sur ses résultats lancés par Compaq hier soir qui a focalisé l'attention des intervenants. Ces derniers sont en effet restés attentifs à la réaction du marché américain. D'autant que l'éditeur de logiciels Oracle a également communiqué ses résultats après la clôture des bourses américaines jeudi : le groupe a émis quelques réserves concernant ses perspectives pour le quatrième trimestre fiscal.VALEURS DU JOUR A PARIS (Cours à la clôture)Les valeurs TMT (technologiques, médias, télécoms) creusent leurs pertes dans le sillage du Nasdaq, alors que les valeurs défensives poursuivent leur redressement.Les valeurs informatiques sont particulièrement pénalisées suite à l'avertissement sur profits de l'américain Compaq. Cap Gemini affiche la plus forte baisse du CAC en chutant de 8,96% à 159,50 euros, dans l'inquiétude concernant l'impact du ralentissement de l'économie américaine sur les performances du groupe. KBC baisse en outre sa recommandation sur le titre d'acheter à accumuler.Dans son sillage, Business Object abandonne 9,45% à 33,55 euros, Ingenico 3,27% à 23,99 euros, Bull 3,72% à 2,85 euros et GFI Informatique 4,17% à 25,49 euros. Les équipementiers télécoms sont également sous pression. Ericsson dégringole de 10,66% à 6,12 euro, Alcatel lâche 6,06% à 37,98 euros malgré l'annonce, hier, du plus important contrat de livraison de ligne ADSL (permettant un accès à haut débit à Internet). Nokia, qui rebondissait jeudi à l'annonce du maintien de ses prévisions de résultats, perd également 1,52% à 27,18 euros. Crédit Suisse First Boston maintient sa recommandation "achat fort" sur Nokia tout en abaissant son objectif de cours de 70 à 50 euros.STMicroelectronics cède 1,39% à 36,80 euros après deux jours de hausse.France Télécom abandonne pour sa part 2,31% à 63,50 euros et Orange 3,26% à 8,61 euros.Contre la tendance, Dresdner Bank progresse de 3,63% à 44,54 euros, à la faveur d'un regain de rumeurs sur des négociations en vue d'une fusion avec Deutsche Bank Les deux banques allemandes ont démenti des informations de presse sur une reprise de leurs discussions, rompues en avril dernier. EADS (+6,05% à 22,80 euros), Renault (+3,77% à 55 euros) et Suez Lyonnaise des Eaux (+3,47% à 167 euros) mènent les hausses du CAC.Géophysique, qui a été réservé à la hausse, s'envole de 9,58% à 71,50 euros du fait de spéculations sur son éventuel rapprochement avec le norvégien Petroleum Geo-Services (PGS).Quant aux nouvelles des sociétés: Publicis gagne 0,70% à 35,75 euros, après la publication de résultats 2000 meilleurs que prévu et la confirmation d'une croissance attendue de ses ventes 2001 plus rapide que le marché publicitaire. Par ailleurs, SG Securities relève son objectif de cours à 42,50 euros.Pernod Ricard cède en revanche 2,31% à 73,95 euros, à la suite de la publication la veille d'un résultat net 2000 en baisse de 8,5%, légèrement inférieur au consensus des analystes.Victoire Multiméd

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.