Hausse de Wall Street dans un faible volume

2 mn

En dépit des inquiétudes, la perspective d'une nouvelle baisse des taux d'intérêts après le discours rassurant du président de la Fed hier, a continué de soutenir la tendance. Le Dow Jones gagne 0,64% à 10714,96 points et le Nasdaq 1,35% à 2058,64 points. Mais, signe de la prudence des investisseurs, les volumes échangés restent faibles.La banque d'affaires Morgan Stanley a accusé au deuxième trimestre une baisse de 36% de son bénéfice net à 930 millions de dollars, soit 82 cents par action. Les analystes tablaient sur un bénéfice de 79 cents par action. Le chiffre d'affaires a baissé lui de 14% pour atteindre 6,05 milliards de dollars. L'action Morgan Stanley gagne 9,40% à 64,93 dollars.Crédit Suisse First Boston a renouvelé sa recommandation « conserver » sur Network Appliance. L'établissement financier craint que les pression exercées sur les prix n'impactent de manière significative le chiffre d'affaires et les bénéfices de la société. Network Appliance perd 7,67% à 11,08 dollars.L'action Transmeta Corp a perdu plus de la moitié de sa valeur (-57,46% à 5,36 dollars), après que le fondeur eut annoncé que son chiffre d'affaires du deuxième trimestre serait inférieur aux prévisions en raison d'un ralentissement des expéditions au Japon, son principal marché. Le concepteur de puces a annoncé mercredi soir que son chiffre d'affaires du deuxième trimestre serait en retrait de 40 à 45% par rapport aux 18,6 millions de dollars du premier trimestre.Le producteur d'équipements destinés à la fabrication de puces informatiques, Millipore Corp., a revu en baisse sa prévision de profit pour le deuxième trimestre en raison d'une baisse de l'activité de sa division microélectronique. Le groupe table sur un résultat de 25 à 35 cents par titre, contre 54 cents anticipés par les analystes. Le titre perd 3,27% à 58,5 dollars.Le secrétaire américain au Commerce, Don Evans, s'est dit troublé jeudi par l'attitude des autorités antitrusts européennes sur le dossier de la fusion entre General Electric et Honeywell International. Dossier qui a déjà reçu l'aval des autorités américaines. La commission européenne demande aux deux firmes de se séparer de 5 milliards de dollars d'actifs pour préserver la concurrence, les Etats-Unis n'avaient demandé que 200 millions de dollars. GE gagne 0,95% 51,25 dollars et Honeywell perd 0,84% à 36,73 dollars. Nicolas BatteuxCopyright Invest

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.