Wall Street cède du terrain

 |  | 609 mots
Lecture 3 min.
Les indicesLe Nasdaq a cédé 75,49 points à 2.175,54 points, et le DJIA a pris 33,77 points à 11.039,14 points. Le Standard and Poor's 500, qui regroupe un plus grand nombre d'entreprises, a fini en repli de 9,96 points (-0,78%) à 1.267,93 points.La tendanceAprès un bref sursaut, suivant l'annonce d'une hausse supérieure aux anticipations des analystes de l'indice de confiance des consommateurs américains en mai, les principaux indices boursiers ont évolué dans une fourchette étroite au cours de la séance. Cet indice de confiance dans les conditions présentes et futures de l'économie a progressé de 5,6 points en mai pour s'établir à 115,5 contre 109,9 en avril. Selon les courtiers, les marchés boursiers devraient rester dans une phase de consolidation dans le courant de la semaine, en attendant la publication vendredi du rapport sur l'emploi en mai. Ces derniers ont souligné que le DJIA a réussi à clôturer au dessus du seuil psychologique de 11.000 points, après un bref passage sous ce plancher. Les analystes misent sur un nouveau recul des créations d'emploi, mais moindre qu'en avril, de l'ordre de 15.000, et sur une nouvelle augmentation du taux de chômage, à 4,6% de la population active, un chiffre qui serait le plus élevé depuis plus de trois ans. En revanche, les dépenses de consommation des ménages en avril, publiées en début de matinée, n'ont pas ému les investisseurs. Les dépenses ont augmenté de 0,4% en avril par rapport au mois précédent et leurs revenus ont progressé de 0,3% pendant la même période. Les investisseurs ont en outre pris le temps d'étudier le projet de loi de réductions d'impôts de 1.350 milliards de dollars sur onze ans adopté samedi par le Congrès et qui attend maintenant d'être signé par le président George W. Bush. Les valeursParmi les titres dans l'actualité, les certificats de dépôt (ADR) du français Alcatel ont reculé de 2,49% à 27,41 dollars et le titre de son homologue américain Lucent a chuté de 11,49% à 8,32 dollars, alors que les deux groupes menaient des négociations pour une fusion. Les deux groupes ont annoncé l'échec de ces négociations peu après la clôture de la bourse. Le pétrolier américain Conoco, qui va acheter son concurrent canadien Gulf Canada Ressources dans une transaction évaluée à 6,3 milliards de dollars, a reculé de 0,67% à 31,25 dollars. Gulf Canada Ressources s'est envolé de 33,61% à 7,91 dollars. Les agences de notation financière Mody's et Standard and Poor's ont indiqué mardi qu'elles envisageaient d'abaisser la note d'endettement à long terme de Conoco à la suite de l'annone de rachat. Les fabricants d'ordinateurs ont tous reculé à la suite d'un abaissement des notes de nombreux titres du secteur par une analyste de Prudential Securities. Gateway a lâché 5,21% à 17,47 dollars, Apple 5,67% à 21,47 dollars et Dell 5% à 25,65 dollars. Sun Microsystems a plongé de 8,79% à 18,67 dollars, à la suite d'une révision à la baisse de l'estimation des résultats financiers trimestriels et annuels du groupe par Goldman Sachs. Le groupe informatique a lui-même annoncé après la clôture qu'il prévoyait un bénéfice par action de 2 à 4 cents au 4ème trimestre de son exercice 2000/01, qui s'achève au 30 juin, très inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice de 6 cents par action. Motorola a perdu 4,52% à 15 dollars, après l'abaissement de la note à long terme de l'équipementier en télécommunications par l'agence de notation financière Moody's.Le marché obligataireLe marché obligataire a évolué en dents de scie. Après avoir évolué dans les deux sens, le rendement de l'obligation du Trésor à 10 ans s'est établi à 5,522% contre 5,489% vendredi soir et celui de l'obligation à 30 ans à 5,862% contre 5,849%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :