Nouvelle hausse à Wall Street

 |  | 533 mots
Lecture 3 min.
Le Nasdaq gagne 77,73 points ou 3,61% à 2.233,66 points et le DJIA s'apprécie de 114,32 points, soit 1,03%, à 11.175,84 points. Le Standard and Poor's 500 prend 16,46 points (+1,30%) à 1.283,57 points. Les transactions ont atteint un volume normal, 1,1 milliard d'actions ayant été traitées à Wall Street et 1,8 milliard sur le Nasdaq.Le marché a été stimulé par des nouvelles optimistes de la part de Xilinx, un fabricant de semi-conducteurs qui a noté un net ralentissement des annulations de commandes, un phénomène qui a fortement déprimé les télécoms et les semi-conducteurs ces derniers mois. L'autre rayon de soleil dans le ciel des investisseurs est venu de Lucent. Le groupe a confirmé qu'il allait réduire sa perte au 3ème trimestre et améliorer son chiffre d'affaires. En outre, son PDG a annoncé que la vente de sa division fibre optique devrait être signée d'ici à quelques semaines.En début de séance, les milieux d'affaires étaient pourtant restés perplexes à l'annonce de plusieurs données économiques pessimistes quant à la santé de l'économie américaine: un recul plus important qu'attendu de la productivité américaine au 1er trimestre, une baisse des commandes industrielles en avril et la baisse en mai de l'indice d'activité des entreprises non manufacturières.Pour Art Hogan de la maison de courtage Jefferies, de telles nouvelles n'ont pas inquiété les actionnaires, mais leur ont juste rappelé qu'"il n'est pas exclu que la Réserve fédérale poursuive sa politique agressive de baisse de taux", lors de la prochaine réunion de son comité monétaire le 27 juin.En outre, les investisseurs demeurent confiants quant au redressement de l'économie américaine, qui devrait commencer à profiter des premières baisses de taux de la Fed, estime Charles Pradilla de la maison de courtage SG Cowen. "Avec chaque jour qui passe, ajoute l'opérateur, nous nous approchons du moment où l'économie va réaccélérer et je pense que cet été les investisseurs vont sortir des valeurs refuges pour investir dans celles qui ont été malmenées".Les valeursXilinx a terminé en hausse de 9,67% à 45,61 dollars et le Philadelphia Semiconductor Index, représentatif du secteur des semi-conducteurs, a progressé de 6,74%. Lucent gagne 6,13% à 8,49 dollars.Les fabricants d'ordinateurs, les éditeurs de logiciels et les équipementiers de réseau ont eux aussi amassé des points. Hewlett-Packard lui-même a engrangé 1,52% à 30,05 dollars: le groupe a pourtant revu à la baisse son bénéfice net avant exceptionnel au deuxième trimestre (achevé fin avril) pour tenir compte d'un versement de 400 millions de dollars en règlement d'un différend sur des brevets avec Pitney Bowles.Parmi les secteurs les plus favorisés figurait la biotechnologie, qui a profité de commentaires positifs d'analyste. Celera a pris 7,22% à 48,27 et Gene Logic 10% à 24,97 dollars.Dans la distribution, JC Penney s'est apprécié de 9,96% à 22,74 dollars après que Lehman Brothers eut relevé sa recommandation sur le titre.Les investisseurs ont également tiré leur chapeau à Boeing (+1,36% à 66,93 dollars), pour avoir signé un contrat avec l'US Air Force d'une valeur potentielle de 4 milliards de dollars.Le marché obligataireLe marché obligataire s'est apprécié, le rendement de l'obligation du Trésor à 10 ans reculant à 5,271% contre 5,326% lundi soir et celui de la ligne à 30 ans à 5,657% contre 5,680% de la veille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :