Séance pour rien à Wall Street

2 mn

Le Nasdaq gagne 4,03 points ou 0,20% à 1.992,66 points mardi tandis que le DJIA, principal indicateur de Wall Street, céde 48,71 points, soit 0,46%, à 10.596,67 points. Repartant à la hausse dans les dernières minutes de la séance, le Nasdaq met fin à 7 séances de baisse consécutive. L'indice n'avait pas enregistré de si piètre performance depuis décembre 1998. Le Standard and Poor's 500 s'apprécie de 4,15 points (+0,34%) à 1.212,58 points.Le volume des échanges a été relativement abondant, avec 1,1 milliard d'actions traitées à Wall Street et 1,9 milliard sur le Nasdaq.Les marchés américains ont ouvert en fanfare, à la suite d'Oracle. Le deuxième éditeur mondial de logiciels a pris de court les analystes en annonçant un bénéfice par action supérieur aux attentes au quatrième trimestre (clos fin mai) et en se déclarant optimiste pour les mois à venir. Le titre s'est envolé de 12,94% à 16,76 dollars.Mais au cours de la séance, le moral des boursiers s'est détérioré, alors que renaissaient leurs inquiétudes face à la prochaine reprise de l'économie et à la relance des bénéfices des entreprises. "Le marché reste hésitant", souligne Matt Johnson de Thomas Weisel. ""Le Nasdaq est passé sous les 2.000 points lundi et cela préoccupe les milieux d'affaires".De nombreux avertissements sur résultat ont à nouveau inondé le marché. AMR notamment, la holding coiffant la première compagnie aérienne américaine American Airlines, a plombé la tendance en prévoyant une perte de plus de 100 millions de dollars pour son 2ème trimestre. Les investisseurs ont également réagi négativement à l'annonce d'Honeywell selon laquelle son Conseil d'administration était toujours prêt à fusionner avec General Electric en dépit de l'opposition de la Commission européenne.Les valeursAmerican Airlines a lâché 4,23% à 34,40 dollars, entraînant ses concurrentes dans son sillage.Le recul d'Honeywell (-3,75% à 38,50 dollars) et de General Electric (-0,27% à 48,87 dollars), deux poids-lourds de la cote, a également pesé sur le DJIA.Les financières en revanche ont apporté à Wall Street une bouffée d'air frais. Grâce à un bénéfice largement supérieur aux attentes au 2ème trimestre, Lehman Brothers a vu son titre bondir de 7,73% à 72,50 dollars, entraînant derrière lui les autres grandes banques d'affaires.Le fabricant de produits papier Kimberley-Clark a chuté de 4,15% à 55,45 dollars, après un abaissement par Bank of America de sa recommandation sur le titre.Autre gros perdant de la séance: le fournisseur d'accès haut-débit ExciteAtHome (-14,41% à 1,9 dollar), après l'annonce par le groupe d'une conférence surprise avec les analystes à 21H00 GMT.L'hébergeur de sites internet Exodus a continué sa dégringolade des derniers jours, plongeant de 21,55% à 2,84 dollars, après l'abaissement par Morgan Stanley de sa recommandation sur le titre.Le marché obligataireAprès s'être tendu en début de séance, le marché obligataire s'est relâché. Le rendement de l'obligation du Trésor à 10 ans s'est établi à 5,228% contre 5,251% lundi soir et celui de la ligne à 30 ans à 5,686% contre 5,699%.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.