Genset chute d'un tiers après le départ du "père" de la Famoxin

 |  | 273 mots
Lecture 1 min.
L'action Genset s'est littéralement effondrée après l'annonce du départ de Bernard Bihain, directeur de la génomique fonctionnelle, qui a joué un rôle déterminant dans la découverte de la molécule anti-obésité Famoxin. Mercredi, le titre plongeait de 36,91% à 20 euros en fin de journée après être resté incotable pendant une grande partie de la séance.Un désaccord sur la stratégie de communication du groupe serait à l'origine de la démission de M. Bihain. Ce dernier aurait reproché à Genset d'avoir trop communiqué sur la Famoxin, alors même que la molécule n'a pas encore atteint le stade des tests cliniques, réalisés sur l'homme. Si les analystes s'accordent pour dire que l'annonce ne devrait pas compromettre le développement d'applications thérapeutiques pour la Famoxin, ils considèrent cependant que ce départ est un sérieux revers pour Genset car il soulève des doutes quant à la nouvelle stratégie menée par la société depuis l'été dernier.D'une société de génomique, Genset est devenue une société de découverte de molécules thérapeutiques. Si cette stratégie est davantage créatrice de valeur - les royalties tirées de la vente des médicaments sont conséquentes - les revenus escomptés vont se faire attendre. En effet, une mise sur le marché de la Famoxin ne devrait pas intervenir avant 2006 et dans l'intervalle, Genset pourrait avoir besoin de lever des fonds pour financer ses recherches. Dans les conditions actuelles, il sera désormais difficile à Genset de remporter l'adhésion des investisseurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :