L'euro indifférent au repli de la confiance en Europe

 |  | 322 mots
Lecture 1 min.
En hausse ininterrompue depuis quatre jours, l'euro a franchi en force le seuil de 0,93 dollar en milieu de matinée, pour monter jusqu'à un sommet en séance de 0,9383 dollar. Il faut remonter au 6 février dernier pour retrouver la monnaie unique à de tels niveaux contre le billet vert. La bonne santé de l'euro est encore plus flagrante vis-à-vis du yen. Ce matin, la devise européenne est repassée au-dessus des 111 yens pour la première fois en six semaines.Alors que les nuages s'amoncellent aux Etats-Unis et au Japon, la zone euro fait de plus en plus figure de hâvre de paix pour les investisseurs. Logiquement, les flux de capitaux qui arrivent sur le Vieux Continent, notamment en provenance du Japon, apportent un soutien de poids à l'euro. La monnaie unique profite également de la réduction attendue du différentiel de taux d'intérêt avec les Etats-Unis. Alors qu'Alan Greenspan a laissé entendre lors de sa dernière intervention devant le Congrès que la Réserve fédérale procéderait à une nouvelle baisse de taux le 20 mars prochain, la Banque centrale européenne semble vouloir prolonger le statu quo. Le différentiel de taux, qui a déjà fondu depuis la baisse d'un point des taux américains en janvier, pourrait donc être quasiment effacé d'ici trois semaines. Ceci renforce encore l'attrait des placements en euros.Dans ces conditions, la monnaie unique n'a quasiment pas réagi à la publication par la Commission européenne d'un indice de confiance inférieur aux prévisions dans la zone euro. Le sentiment économique a continué de se tasser en février, tombant à 102,7 alors qu'il était attendu à 103. L'indice synthétique, qui avait dépassé 104 au deuxième trimestre 2000, est en baisse quasiment ininterrompue depuis 10 mois. En février, toutes ses composantes ont accusé un recul, le plus marqué concernant la confiance dans le secteur de la construction.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :