Regain d'intérêt sur le secteur des médias

 |  | 300 mots
Lecture 1 min.
Le secteur des médias a eu le vent en poupe pour la deuxième séance consécutive à la Bourse de Paris. C'est Publicis qui a mené la hausse, la valeur bondissant de 7,16% à 35,63 euros. Mercredi, le titre s'était déjà apprécié de plus de 6%. Egalement bien orientés, Havas Advertising et M6 affichent des gains proches de 3% à la clôture, surperformant largement l'indice Euro Stoxx des médias (+1,1%).De l'avis des opérateurs, aucune nouvelle significative n'explique ce mouvement de hausse et les différents acteurs du secteur des médias continuent de capitaliser sur leur fort rebond de la veille à la suite de la décision surprise de la Réserve fédérale américaine de baisser ses taux. "Le secteur des valeurs de croissance, notamment les médias, est le premier touché en Bourse dans des périodes de ralentissement économique. Il est également l'un des premiers à rebondir sur des nouvelles encourageantes comme une baisse des taux d'intérêt", avance ainsi un analyste.En effet, le secteur des médias a été particulièrement chahuté ces derniers temps sur fonds de craintes quant au ralentissement du marché publicitaire, notamment aux Etats-Unis, en 2001. Depuis le début de l'année, l'indice Euro Stoxx a reculé de près de 10%. Une dégradation du secteur que beaucoup jugent exagérée compte tenu des perspectives de croissance du marché de la publicité certes moins bonnes en 2001 qu'en 2000 mais relativement satisfaisantes d'un point de vue historique.Enfin, la décision ce matin de Lehman Brothers de relever son opinion sur le secteur européen des médias -la banque d'affaires américaine est passée de "sous-pondérer" à "neutre" sur le secteur- peut être considérée comme un facteur supplémentaire de soutien.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :