ST Dupont de nouveau réservé à la baisse

 |  | 292 mots
Le redressement financier entrevu lors de la publication des comptes semestriels de ST Dupont a fait long feu. Le fabricant de stylos et briquets de luxe replonge aujourd'hui dans la crise après avoir lancé un avertissement sur son chiffre d'affaires. Mercredi soir, à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires trimestriel, le groupe n'a pas fait mystère de ses diffiultés. Confronté au faible succès commercial de son nouveau briquet vedette, le X.Tend, ST Dupont a décidé d'en ralentir le lancement. Le groupe fait également les frais du ralentissement brutal de l'économie américaine, un marché sur lequel le chiffre d'affaires a chuté d'un tiers depuis le début de son exercice. Les ventes de briquets des lignes traditionnelles, ensuite, ont enregistré en décembre « une baisse significative, qui sera difficile à rattraper d'ici à la fin mars ». Enfin, la reprise attendue à Hong Kong, où ST Dupont réalise 30 % de ses ventes, tarde à se confirmer.Le président de ST Dupont, William Christie, qui anticipait encore en novembre des ventes comprises entre 85 et 87 millions d'euros, en hausse de 6 % à 8 %, « espère toujours une croissance du chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'année ». Mais l'objectif initial devait permettre à la société de dégager enfin un bénéfice opérationnel, ce qui semble désormais compromis.A la Bourse de Paris, la sanction des investisseurs est sans équivoque. Incotable depuis deux séances, l'action ST Dupont perdait plus de 16% à 11,75 euros lundi matin lors de la reprise des échanges. Elle était de nouveau réservé à la baisse quelques minutes plus tard, le carnet d'ordre laissant apparaître un cours d'équilibre de 10,5 euros, soit une baisse de plus de 25% sur le cours de clôture de mercredi soir.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :