Wall Street fait fi des mauvais chiffres de l'emploi

 |   |  411  mots
Les marchés d'actions américains ont terminé en nette hausse vendredi, les investisseurs ayant décidé de se concentrer sur les conséquences positives, soit une nouvelle baisse des taux d'intérêt, que pourraient avoir les mauvais chiffres de l'emploi publiés pour le mois d'avril.L'indice Dow Jones a terminé sur un gain de 1,43% ou 154,59 points à 10.951,24 points, tandis que l'indice composite du Nasdaq prenait 2,11% à 2.191,53 points à la clôture. Sur la semaine, le Nasdaq composite est en hausse de 5,6%, le Dow Jones de 1,3% et le Standard and Poor's 500 de 1,1%. "Le marché va de l'avant et entrevoit une réduction des taux de la Fed dans deux semaines, une chute des résultats ce trimestre et une amélioration du climat des affaires au second semestre", commente Guy Truicko, gérant actions chez Unity Management, cité par Reuters.Les marchés avaient perdu du terrain dans un premier temps vendredi après l'annonce par le département du Travail que l'économie américaine avait détruit 223.000 emplois en avril, la baisse la plus forte depuis celle de 259.000 en février 1991, à la fin de la récession de 1990-1991. Le taux de chômage est remonté de 4,3% en mars à 4,5% en avril, son niveau le plus élevé depuis octobre 1998. Il y a quelques mois encore, il se trouvait à 3,9%, son plus bas niveau depuis 30 ans.Les investisseurs ont ensuite pensé que ces mauvais chiffres accroissaient la probabilité d'une nouvelle forte baisse des taux d'intérêt par la Réserve fédérale, ce qui les a incité à se replacer sur les actions. Selon une enquête effectuée par Reuters auprès des principales maisons spécialisées dans les transactions obligataires, 24 intermédiaires sur 25 s'attendent désormais à ce que la Fed ramène de 4,50% à 4,0% son principal taux directeur lors de sa prochaine réunion de politique monétaire le 15 mai. Ils n'étaient que 15 sur 25 à être de cet avis il y a deux semaines.Sur le front des valeurs, les pétrolières ont été recherchées avec la remontée des cours du brut. Exxon Mobil a terminé en hausse de 1,45 dollar à 87,55 dollars. Chevron s'est appréciée de 1,65 dollar à 93,35 dollars.Du côté des baisses, le fabricant de logiciels BEA Systems Inc. a perdu 9,7% pour revenir à 35,98 dollars, la Deutsche Bank ayant émis des perspectives prudentes pour le groupe en soulignant la baisse de 40% de l'activité composants de la société lors du trimestre clos fin avril.Avec Reuters.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :