Le CAC 40 finit au plus bas depuis 13 mois

3 mn

Un sursaut en fin de séance n'aura pas suffi à inverser la tendance à la Bourse de Paris. En baisse pour la quatrième séance consécutive, le CAC 40 abandonne 1,37% à 5.474,37 points à la clôture. Cela fait plus de 13 mois que l'indice vedette de la place française n'avait plus fini une séance sous les 5.500 points. Vers 15 heures, le CAC 40 a même porté son recul à plus de 2% avec un plancher de 5.433,30 points. Le Nouveau Marché finit pour sa part en baisse de 4,89% à 2.419,31 points. Les volumes sont relativement fournis avec 4,8 milliards d'euros échangés sur le SRD. Les autres places européennes ont également fluctué au gré du Nasdaq, limitant leurs pertes de la journée alors que l'indice technologique américain revenait temporairement dans le vert. Londres termine sur une légère baisse de 0,16% à 5 970,80 points, alors que Francfort cède toujours du terrain en abandonnant 1,42% à 6 359,99 points. L'EuroStoxx50 recule quant à lui de 1,50% à 4 413,95 points.La hausse d'une ampleur inattendue des prix à la consommation en janvier aux Etats-Unis (+0,6% et +0,3% hors alimentation et énergie) a jeté le doute en cours d'après-midi sur les marchés financiers. Les opérateurs craignent que ces chiffres incitent la Fed à reporter de nouvelles baisses de taux d'intérêt, ce qui pèse sur les marchés d'actions.LES VALEURS DU JOUR A PARIS - Cours de clôture en eurosLes valeurs des télécoms ont creusé leurs pertes dans l'après-midi. France Télécom cède 3,34% à 66,55 euros, tandis que le groupe est de plus en plus considéré comme une holding. L'opérateur, sur le point d'être relégué à la troisième place de la Bourse de Paris en termes de capitalisation après TotalFinaElf (-0,57% à 156 euros) et Vivendi Universal (-2,92% à 69,7), risque de rester sous pression. Ses filiales Orange (stable à 8,95 euros), Wanadoo (-1,34% à 8,1) et Equant (-1,54% à 29,49) résistent mieux. Alcatel finit de son côté en baisse de 4,22% à 46,5 euros.Au Nouveau Marché, Wavecom (+3,28% à 28,3 euros) parvient à sortir de l'orage à la faveur d'un rebond technique. Cette performance fait suite à un véritable effondrement du titre, qui a enregistré vendredi un plongeon de 40,56%, imputable à la publication de résultats médiocres et d'une dégradation de la marge opérationnelle. Dans le secteur automobile, Valeo prend 3,83% à 57 euros, Renault 3,19% à 58,2 et Michelin 2,39% à 42,34. Peugeot (+5,11% à 302,2) atteint de nouveaux sommets après l'annonce d'un bond de 80% de son résultat net en 2000 et de nouveaux objectifs pour la période 2001-2004. Air France perd 5,38% à 20,92 euros, au lendemain de résultats trimestriels jugés décevants par le marché et dans un contexte de baisse généralisée des compagnies aériennes européennes. Dresdner Kleinwort Wasserstein a baissé sa recommandation sur le titre d'ajouter à conserver, tandis que KBC Securities et la Société Générale maintiennent leurs opinions à respectivement accumuler et sous-performance sur la valeur.La société de biotechnologie Genset s'effondre de 18,71% à 33,9, après l'annonce d'une perte de 34,38 millions d'euros en 2000. UBS Warburg abaisse sa recommandation et son objectif de cours sur le titre, après l'annonce d'une nouvelle stratégie augmentant les incertitudes concernant les résultats de la société. par Victoire Multiméd

3 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.