Wall Street rebondit

 |  | 501 mots
Lecture 2 min.
Les indicesL'indice composite de la bourse électronique Nasdaq a progressé de 31,54 points, soit 1,47% à 2.183,37 points et le DJIA, principal indicateur de Wall Street, a fini en baisse de 45,14 points, soit 0,43%, à 10.450,14 points. Le Standard and Poor's 500, un indice représentant un plus large éventail de valeurs, s'est établi en légère hausse de 1,29 point (+0,10%) à 1.241,23 points. La tendance"La séance a été a été décevante aujourd'hui jusqu'en fin d'après-midi, lorsque IBM a indiqué qu'il envisageait un bon premier trimestre. Cette nouvelle a redonné un élan au marché," explique Mace Blicksilver, responsable de Marblehead Asset Management. Dans l'après-midi, à l'issue d'une réunion d'analystes, certaines banques d'affaires dont Merrill Lynch et Lehman Brothers, ont revu à la hausse leur appréciation sur IBM, dont le titre a alors bondi (+6,16% à 106,50 dollars), entraînant avec lui l'ensemble des valeurs technologiques, et notamment les fabricants de semi-conducteurs. Le Philadelphia Semiconductor Index, représentatif de ce dernier secteur, a ainsi clôturé en hausse de 5,46%. Les valeursDans la matinée, les indices ont été tirés vers le bas par des titres comme Gateway (-8,43% à 15,75 dollars) ou 3Com (-17,81% à 7-1/2 dollars), qui ont abaissé leurs prévisions de résultats. Pour Clark Yingst, analyste chez Prudential Securities, "ce qui est préoccupant, c'est que nous sommes seulement début mars et que déjà des entreprises lancent des avertissements sur leurs résultats annuels. Je suis persuadé que sur les deux prochaines semaines, cela va se poursuivre."Des licenciements potentiels chez WorldCom et annoncés chez Corning ont renforcé les craintes des investisseurs à propos de l'impact du ralentissement économique sur le secteur des télécoms et la baisse des commandes sur ce marché. WorldCom a perdu 4,51% à 15-7/8 dollars, les investisseurs réagissant à des informations de presse selon lesquelles la société avait commencé à supprimer 6.000 emplois, soit 7% de ses effectifs, un chiffre inférieur au 10 à 15% attendus. Corning a gagné 11,85% à 30,25 dollars, après l'annonce du licenciement de 825 de ses employés. La dégradation par Merrill Lynch et Salomon Smith Barney de la société BroadCom, spécialisée dans les circuits intégrés pour systèmes de télécommunications par bande large, a confirmé la mauvaise santé du secteur. Le titre a perdu 2,54% à 48 dollars. Les compagnies aériennes ont également enregistré un fort recul après l'avertissement d'US Airways (-2,54% à 40,25 dollars) qui devrait enregistrer des pertes beaucoup plus importantes que prévu au 1er trimestre. Le secteur pâtissait en outre de la révision à la baisse par Goldman Sachs des prévisions de bénéfices de ces sociétés. Les marchés ont en revanche peu réagi aux nombreux indicateurs publiés dans la matinée, tels la consommation des ménages ou l'indice d'activité des directeurs d'achat du secteur manufacturier. Le marché obligataireSur le marché obligataire, le rendement moyen sur les bons du Trésor à 10 ans a reculé à 4,878% contre 4,906% mercredi et celui de la ligne à 30 ans s'est établi en baisse à 5,295% contre 5,331%. Les rendements évoluent à l'inverse du prix des obligations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :