Paris reste ferme au-dessus des 5.600 points à la mi-journée

L'indice du Nouveau Marché, en repli de 0,21% à 2 573,22 points, reste faible après être tombé la veille à ses plus bas niveaux depuis décembre 1999. Le CAC 40 a repassé le cap des 5 600 points dans les premiers échanges pour atteindre dans la foulée les 5 640,42, avant de réduire légèrement ses gains. L'indice parisien, en baisse de 1,92% vendredi, a consolidé de 0,19% hier en attendant la réouverture de Wall Street après le long week-end du President's Day. Les technologiques et télécoms suivent le rebond amorcé lundi par les médias. Parmi ces valeurs, Alcatel, France Télécom, Equant, Dassault Systèmes et STMicroelectronics se distinguent. Dans l'ancienne économie, Usinor, titre le plus actif, enregistre une belle performance après deux séances de suspension. Le marché fait ainsi bon accueil au projet de fusion à trois avec le luxembourgeois Arbed et l'espagnol Aceralia, qui devrait entraîner d'importantes synergies et aboutir à une revalorisation du titre. Pour les défensives, Sanofi-Synthélabo a publié ce matin un résultat supérieur aux prévisions des analystes. Interrogé sur le rebond du CAC 40, David Thwaites, analyste chez BNP Paribas, déclare: "la hausse me surprend, mais je pense qu'il y a l'espoir d'un rebond du Nasdaq après sa baisse de 5% vendredi". Certains analystes estiment toutefois que la reprise pourrait être éphémère. "On rebondit avec les TMT parce que le Nasdaq semble vouloir ouvrir en hausse, mais est-ce que ce sera un simple rebond technique ou quelque chose de plus durable ?", se demande un responsable de table actions pour qui le marché demeure baissier. Pour Mercury Capital Markets, la séance de mardi constitue un test : "Les investisseurs américains reviendront-ils dans de meilleures dispositions après un week-end de trois jours" ? L'absence d'indicateurs importants avant mercredi devrait, selon la société de Bourse, encourager un rebond technique à Wall Street. Le future sur Nasdaq-100 progresse de 34,5 points à 2 262 et le contrat sur S&P 500 de 4,5 points à 1 310, laissant prévoir une ouverture positive à New York après les 5% lâchés vendredi par le Nasdaq Composite. Globalement, les marchés boursiers européens progressent légèrement mardi, soutenus par les technologiques, qui ne tiennent pas compte de l'avertissement de NEC sur ses résultats, et les télécoms. Vers 12h00, l'Euro Stoxx 50 s'adjuge 0,54%, le FTSE 100 de Londres 0,24% et le Dax de Francfort 0,6%. VALEURS DU JOUR A PARIS (Cours vers 11h45)Le secteur de l'optique et des équipementiers télécoms semble se remettre de l'avertissement de Nortel vendredi. Alcatel, en baisse de 12% sur les deux dernières séances, reprend 3,22% à 51,35 euros, l'action reflet Alcatel Optronics prend 2,80% à 49,65 euros, Highwave Optical regagne 3,08% à 120,30 euros, Nokia 2,97% à 29,85 euros et Ericsson 4,02% à 10,09 euros. Parmi les autres valeurs télécoms, Equant s'apprécie de 3,15% à 30,45 euros alors que SG Securities relève sa recommandation sur le titre de sous-performance à achat, en mettant en avant les synergies et bénéfices qui découleront de la prise de contrôle d'Equant par France Télécom.France Télecom progresse pour sa part de 4,26% à 71 euros, sa filiale de téléphonie mobile, Orange, toujours très échangée (7 millions de titres) reprend 2,03% à 9,03 euros.Parmi les valeurs traditionnelles, Usinor recote en forte hausse (+5,91% à 14,88 euros), après deux séances de suspension de cotation. Titre le plus actif avec plus de 10 millions de pièces échangées, le marché accueille favorablement le projet de fusion à trois avec le luxembourgeois Arbed et l'espagnol Aceralia, pour créer le premier producteur mondial d'acier.Sanofi-Synthélabo progresse de 1,57% à 64,85 euros après l'annonce d'un bénéfice 2000 en hausse de 58%, supérieur aux prévisions des analystes.Concernant les financières, Société Générale s'adjuge 2,23% à 68,65 euros à l'avant-veille de la publication de ses résultats 2000. La récente baisse du titre a amené KBC Securities à passer d'accumuler à achat sur la valeur, avec un objectif de cours maintenu à 80 euros. JP Morgan avait réitéré hier son opinion positive et relevé son objectif de cours de 74 à 79 euros.Valtech se distingue sur le Nouveau Marché en progressant de 10,99% à 10,30 euros, la meilleure performance du SRD, après la publication de bons chiffres pour 2000.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.