Paris entame sa troisième séance consécutive de baisse

 |  | 260 mots
Lecture 1 min.
Malgré le sursaut du Nasdaq en fin de séance jeudi (+1,47%), la Bourse de Paris a ouvert vendredi en légère baisse de 0,23%, selon l'indice CAC 40 qui s'établissait à 5.329,05 points. Après quelques minutes de cotation, l'indice avait quelque peu creusé ses pertes à 5.320,51 points (-0,39%). Le CAC 40 avait terminé jeudi en baisse de 0,49% à 5.341,34 points.Londres comme Paris était mal orientée à l'ouverture. L'indice Footsie des cent principales valeurs reculait de 5 points à 5.903,6 points à 8H03 GMT, soit une perte de 0,08%.La Bourse de Tokyo s'est effondrée de 3,3%, à 12.261,80 points, soit son plus bas niveau depuis quinze ans. L'indice Nikkei a chuté de plus de 400 points en une seule séance, exactement 419,86 points, pour terminer à 12.261,80 points. Il n'était pas tombé aussi bas depuis le 31 juillet 1985, à 12.232,27 points. Jeudi, le Nikkei avait déjà perdu 1,6% et était tombé à 12.681,66, son pire score depuis le 20 novembre 1985, pulvérisant au passage ses records d'octobre 1998, lorsque le secteur bancaire menaçait de s'effondrer et que l'économie plongeait dans la récession. Selon les opérateurs, mis à part les mauvais chiffres pour le chômage, monté à un record de 4,9%, le Nikkei a souffert aussi de la révision à la baisse de ses profits par le géant américain des logiciels Oracle. "En dépit de la progression du Nasdaq (qui influence fortement le Nikkei), les investisseurs sont devenus vendeurs à la suite de la révision de ses profits par Oracle", a indiqué Tatsuo Kurokawa, analyste de marché chez Nomura Securities. Ce sont d'ailleurs surtout les valeurs technologiques qui ont été touchées par la baisse à Tokyo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :