La Bourse de Paris repasse dans le vert à la mi-journée

 |  | 536 mots
Lecture 3 min.
Après deux séances de rebond, la Bourse de Paris a entamé un mouvement de consolidation ce matin et ouvert sur un repli de 0,40%. A la mi-séance toutefois, l'indice CAC 40 est reparti à la hausse, s'adjugeant 0,61% à 5.155,9 points peu avant 13 heures. Le Nouveau Marché s'effrite pour sa part de 0,04% à 1 754,26 points.Les investisseurs préfèrent se montrer prudents après le gain de plus de 6% enregistré par l'indice lors des deux séances précédentes. Ils ne prennent pas de risques avant d'avoir obtenu de nouvelles indications sur l'état de santé de l'économie américaine. Sont attendus cet après-midi l'intervention d'Alan Greenspan à partir de 14h00 sur le thème "politique monétaire pour une économie en croissance", et la publication de l'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois de mars.Les places boursières européennes reprennent également leur souffle mardi après deux séances de reprise, les valeurs technologiques marquant une pause après le repli du Nasdaq lundi. Londres affiche une légère hausse de 0,30% à 5 593,50 points, Francfort de 0,16% à 5 735,86 points, alors que l'Eurostoxx50 cède 0,19% à 4 135,90 euros.Après les reculs de ces dernières semaines, certains intervenants veulent pourtant croire à une reprise portée par les baisses de taux successives opérées aux Etats-Unis, et l'anticipation d'une détente monétaire de la part de la BCE. En effet, les regards se tournent maintenant vers la Banque Centrale Européenne, qui réunit son conseil jeudi et qui pourrait, de l'avis d'un nombre croissant d'observateurs, opter pour une baisse plus rapide que prévu de ses taux directeurs afin de compenser l'effet du ralentissement américain sur l'économie européenne.VALEURS DU JOUR A PARIS (Cours vers 11h35)Après un fort rebond hier, les valeurs TMT évoluent en ordre dispersé. Le plus fort recul au sein du CAC revient à STMicroelectronics (-2,26% à 41,17 euros) pénalisé par les avertissements sur résultats lancés ces jours derniers par les fabricants américains de semi-conducteurs, TranSwitch, PMC-Sierra et Conexant Systems. Seul titre nettement en hausse au sein de l'indice, Bouygues, qui présente ses résultats aujourd'hui après la clôture, s'adjuge 2,68% à 37,58 euros.France Télécom résiste également à la baisse, le secteur des opérateurs télécoms bénéficiant actuellement d'un petit regain d'intérêt après la violente correction de ces derniers mois. L'opérateur historique prend 1,63% à 65,55 euros, après un bond de 8,04% hier. Parmi les équipementiers télécoms, Alcatel perd 2,30% à 41,24 euros, Nokia 0,84% à 30,64 euros, Ericsson s'envole en revanche de 7,32% à 7,04 euros. Ailleurs, les para-pétrolières sont très entourées. Technip s'octroie 5,79% à 155,20 euros, après avoir publié un résultat net 2000 part du groupe en hausse de 23,7% à 214,2 millions d'euros. Coflexip s'envole de 7,27% à 157,80 euros, sur des rumeurs récurrentes concernant une possible fusion avec Technip.Sidel, suspendu depuis lundi matin, ne cote toujours pas. Le Conseils des Marchés Financiers a annoncé mardi matin une OPA de Tetra Laval sur Sidel à 50 euros par action. Cette offre publique d'achat valorise le leader mondial des machines de soufflage de bouteilles plastiques à 1,7 milliard d'euros. Sur la base du dernier cours coté de Sidel, le 23 mars (41,25 euros), Tetra Pak offre une prime de 21,2%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :