Le CAC 40 tombe sous les 5.300 points en début de séance

 |  | 454 mots
Lecture 2 min.
La Bourse de Paris continue sa glissade jeudi, dans le sillage du nouveau recul des marchés américains. Peu avant 10 heures, le CAC 40 recule de 1,19% à 5.303,85 points, après être tombé jusqu'à 5.294,53 points un peu plus tôt. Il faut remonter au 30 novembre 1999 pour retrouver l'indice vedette de la place parisienne à de tels niveaux. Mercredi, la Bourse de Paris avait déjà fini la séance en baisse de 1,29% à 5 367,48 points. Les autres places européennes ont débuté la séance sur une note indécise. Francfort reste quasi stable à 6 212,66 points, alors que Londres s'adjuge 0,32% à 5 936,9 points et que l'Eurostoxx50 perd 1,15% à 4 269,37 points.C'est dans ce contexte maussade et de fortes baisses des Bourses internationales que la Banque centrale européenne se réunit jeudi. Même si le statu quo est attendu, il n'est pas à écarter de possibles baisses en mars ou en avril, selon certains analystes.Sont attendus également dans la journée la publication de plusieurs indicateurs américains, les revenus et les dépenses des ménages à 14 heures 30 et les dépenses de construction et l'indice NAPM à 16 heures.La déception était de mise hier sur les marchés américains qui attendaient avec empressement une baisse imminente des taux. Le DJIA a ainsi perdu 1,33% à 10 495,28 points, le Nasdaq Composite 2,54% à 2 151,83 points, soit une perte de 22,4% sur le mois de février. Le S&P500 lâche quant à lui 1,43% à 1 239,94 points.Tout en laissant la porte ouverte à une nouvelle détente du crédit, le président de la Fed Alan Greenspan a estimé mercredi que le ralentissement économique observé en janvier et février était moins marqué qu'à la fin de l'année dernière, suggérant ainsi qu'une baisse des taux n'était pas imminente contrairement aux espoirs de certains investisseurs.Dans le continent asiatique, la réduction inattendue des taux d'intérêt annoncée mercredi par la Banque du Japon a dopé jeudi le compartiment bancaire, mais cela n'a pas suffi à soutenir le marché boursier dans son ensemble. Tokyo a enregistré ainsi son plus bas en clôture depuis 15 ans. Le Nikkei a cédé 1,57% à 12 681,66 points.VALEURS DU JOUR A PARISLe marché parisien sera animé par la publication de nombreux résultats annuels.Schneider, Pinault-Printemps-La Redoute et Lafarge enregistrent des résultats en forte hausse pour l'exercice 2000, en ligne avec les attentes. La cotation d'Eiffage reprend ce matin après l'annonce d'un résultat net, part du groupe, 2000 en hausse et surtout une fusion-absorption de sa holding de contrôle, la Financière SAE Fougerolle. La presse souligne que la société devient ainsi opéable, dans un marché du BTP bien orienté.Havas Advertising et Bull publieront leurs résultats 2000 après la clôture.par Victoire Multiméd

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :