Deuxième séance consécutive de hausse pour la Bourse de Paris

 |  | 464 mots
Lecture 2 min.
Séance mouvementée pour la Bourse de Paris. Après avoir ouvert dans le vert, le CAC 40 a chuté brièvement sous les 5.400 points à l'ouverture des marchés américains suite à l'annonce d'une forte contraction de l'indice de confiance des consommateurs américains du Conference Board (106,8 en février, contre 115,7 en janvier). La Bourse de Paris s'est ensuite ressaisie pour clôturer en hausse de 0,42% à 5.437,76 points, tout proche de son cours d'ouverture (5.440,05 points).Les valeurs technologiques ont une nouvelle fois occupé le devant de la scène, en dépit de la rechute du Nasdaq (-2,4% vers 17 heures, heure de Paris). Quant au Nouveau Marché, il a terminé la journée en hausse de 0,24% à 2.303,65 points. Même scénario sur la plupart des marchés européens. Madrid s'est adjugée 0,82% à 9.554,1 points, Milan et Londres 0,41% à 5.941,3 points. Les opérateurs attendent désormais un geste rapide de la Fed. A l'occasion de son audition devant le Congrès mercredi, Alan Greenspan pourrait annoncer la bonne nouvelle. LES VALEURS DU JOUR A PARIS - Cours de clôture en eurosMalgré la mauvaise tenue du Nasdaq mardi à l'ouverture, les TMT parisiennes poursuivent leur rebond entamé lundi. L'opérateur France Télécom, qui est repassé ce mardi devant Vivendi Universal au sein du CAC en termes de capitalisation boursière, gagne 2,97% à 69,25 euros. Très hésitant, Alcatel termine à l'équilibre à 44,03 euros alors que STMicroelectronics gagne 0,51% à 37,25 euros malgré l'abaissement de l'objectif de cours de CAI Cheuvreux sur la valeur.Porté par la très forte progression de son chiffre d'affaires en 2000, l'opérateur de services télécoms et Internet Completel Europe gagne 4,55% à 4,83 euros, malgré une perte annuelle multipliée par quatre. Bull (-5,24%) souffre d'informations de presse selon lesquelles le groupe devrait annoncer jeudi une perte nette en 2000 de plus de 200 millions d'euros, lors de la présentation de ses résultats.Le fabricant de pneumatiques Michelin recule de 4,16% à 41,21 euros, alors que les perspectives de rentabilité pour 2001, dans la foulée de ses résultats 2000, ont déçu les analystes.Accor (-2,95% à 44,4 euros) est affecté par une dégradation, lundi, du secteur hôtelier américain par UBS Warburg, qui invoque l'érosion de la confiance des consommateurs et la baisse des voyages d'affaires des entreprises liée au ralentissement de l'économie américaine. Les valeurs financières sont bien orientées. L'assureur-crédit Euler (+1,44% à 52,75) a enregistré pour 2000 un résultat net en hausse de 53% et un résultat net hors exceptionnels en progression de 23%. Commerzbank Securities a relevé son conseil sur AXA (+2,13% à 134 euros) de Conserver à Acheter. "Les résultats d'AXA pour 2000 pourraient décevoir, mais c'est désormais dans les cours," affirment la banque. Parmi les titres bancaires BNP-Paribas enregistre un gain de 1,53%, Crédit Lyonnais de 0,53% et Société Générale de 1,08%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :