La Bourse de Paris reste bien orientée à la mi-journée

 |  | 573 mots
La Bourse de Paris, qui a lâché 2,17% la semaine passée, est bien orientée en ce début de semaine favorisée par le net rebond des marchés américains vendredi. Le CAC40, qui oscille autour du seuil des 5 500 points depuis les premiers échanges, affiche une hausse de 0,65% à 5 490,04 points peu avant midi. Le volume des transactions, limité en raison du week-end du 8 mai et la fermeture aujourd'hui de la Bourse de Londres, ne totalise que 667 millions d'euros. L'indice du Nouveau Marché prend quant à lui 0,48% à 1 826,24 points.Les autres places européennes évoluent également sur une note positive, dans une activité tout de même calme alors qu'aucun chiffre n'est prévu aujourd'hui. Il faudra attendre vendredi pour prendre connaissance des principaux indicateurs de la semaine, à savoir les ventes au détail et les prix à la production aux Etats-Unis en avril, ainsi que la version préliminaire de l'indice de confiance de l'Université du Michigan. D'ici là, l'attention se portera sur les taux en Europe avec les réunions monétaires, jeudi, de la Banque d'Angleterre, dont on attend une baisse de taux, et de la Banque Centrale Européenne, qui devrait s'en tenir au statu quo en vigueur depuis le mois d'octobre. Francfort progresse ainsi de 0,12% à 6 145,79 à la mi-journée alors que l'indice Eurostoxx50, limité aux valeurs vedettes de la zone euro, prend 0,67% à 4 446,55 points.Malgré les mauvais chiffres de l'emploi américain publiés vendredi, les investisseurs estiment que la situation ne devrait pas se dégrader davantage d'autant qu'ils ont maintenant la conviction que la Fed réduira de nouveau son taux directeur de 50 points de base le 15 mai prochain à 4% (après déjà quatre baisses d'un demi-point depuis le début de l'année). C'est avec cet espoir que le Nasdaq Composite, en baisse de plus de 2% vendredi matin, a finalement gagné 2,11% sur la séance. L'indice technologique a porté à 5,6% ses gains sur la semaine, reprenant au total 33,7% depuis son plus bas de près de deux ans touché le 4 avril. VALEURS DU JOUR A PARIS (Cours vers 11h40)CGIP et Marine Wendel figurent parmi les plus fortes hausses du SRD, avec des progressions respectives de 5,01% à 47,15 euros et de 8,01% à 84,25 euros. La holding CGIP, contrôlée par Marine Wendel, va réduire de moitié sa participation dans la société Cap Gemini Ersnt & Young en attribuant gratuitement à ses actionnaires des bons leur permettant d'acheter jusqu'à 8 millions de titres. Cette opération est jugée comme le prélude à une fusion de la hoding avec sa maison mère. Plus généralement, les valeurs TMT (technologie, médias, télécoms) sont bien orientées dans le sillage du Nasdaq. Porté par un bon chiffre d'affaires en avril, Ingenico s'envole de 5,56% à 27,55 euros, Alcatel poursuit sa progression en s'adjugeant 2,84% à 37,66 euros, Ericsson prend 2,95% à 7,33 euros, France Télécom 0,62% à 73,20 euros et Infogrames Entertainment 2,32% à 21,57 euros. Les valeurs bancaires évoluent sur une note mitigée : BNP Paribas abandonne 0,98% à 95,55 euros, après l'annonce de son intention de racheter pour 2,45 milliards de dollars les 55% du capital de la banque américaine BancWest qu'elle ne détient pas encore. Société générale reprend 0,96% à 68,15 euros après une baisse de 9,52% la semaine passée. Crédit Lyonnais gagne 0,12% à 41,68 euros. Vivendi Environnement avance de 0,75% à 49,71 euros, après l'annonce d'un chiffre d'affaires en hausse de 10,4% à 6,674 milliards d'euros. Sur le Nouveau Marché, Kalisto devrait rester suspendu jusqu'au 14 mai dans l'attente de la publication des résultats annuels du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :