Le Nasdaq de nouveau chahuté

 |  | 253 mots
Lecture 1 min.
Jusqu'où la Bourse américaine des valeurs high-tech va-t-elle s'effondrer ? Jeudi, une heure après le début de la séance, l'indice Nasdaq plongeait de plus de 3% pour atteindre une nouveau plancher annuel à 2.185,91 points. Il faut remonter au 31 décembre 1998, avec un plus-bas en séance de 2.165,74 points, pour retrouver le Nasdaq à de tels niveaux. Vers 18 heures 30, l'indice de la Bourse électronique relevait légèrement la tête, limitant sa perte à 1,65% et repassant au-dessus du seuil psychologique des 2.200 points.Les investisseurs continuent de sortir massivement du marché, toujours sous le coup des mauvais chiffres publiés hier par le département du Travail. Celui-ci a annoncé que l'indice des prix à la consommation avait bondi de 0,6% en janvier, laissant craindre une résurgence des tensions inflationnistes dans la première économie mondiale. Alors que les dirigeants de la Fed, Alan Greenspan en tête, estiment que la croissance est aujourd'hui proche de zéro aux Etats-Unis, les analystes redoutent un scénario stagflationniste, combinant dérapage des prix et récession. Une telle évolution irait à l'encontre de la volonté de la Réserve fédérale de relancer l'économie par de nouvelle baisses de taux.Le marché a également été déstabilisé par l'avertissement lancé avant l'ouverture par EMC, le numéro un mondial du stockage de données. La société a annoncé que la croissance de son chiffre d'affaires devrait être de 25% en 2001, alors qu'il tablait auparavant sur une progression de 33 à 38%. Le titre EMC plonge de 13% à 37,4 dollar vers 17 heures.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :