Le CAC évolue sur une note hésitante, PPR monte

La Bourse de Paris évolue sur une note irrégulière à mi-séance, dans un marché partagé entre la volonté de poursuivre sa récente progression et des velléités de prises de bénéfices. Le CAC 40 a connu une matinée erratique, oscillant entre un plus bas de 3.110,06 points (-1,48%) et un plus haut de 3.175,62 (+0,59%). La cote continue de bénéficier de la fermeté de PPR, mais également du retournement à la hausse des grandes TMT. Ces dernières, et notamment Alcatel, profitent de plusieurs révisions en hausse de recommandations sur le suédois Ericsson. La tendance n'en demeure pas moins fragile en ce début de semaine qui sera marquée par de nombreux résultats d'entreprises, tant françaises qu'américaines, avec notamment Schneider, PPR, Peugeot, Bic, Sanofi-Synthélabo, Michelin et Renault. De l'autre côté de l'Atlantique, environ 150 entreprises de l'indice S&P 500 doivent publier leurs comptes trimestriels dont Gillette mardi, et Lucent Technologies mercredi.A midi, le CAC 40 cédait 0,06% à 3.154,99 points, dans un volume d'affaires limité d'environ 820 millions d'euros sur les valeurs de l'indice. Au même moment, le Footsie cède 0,01% à Londres, et le Dax s'inscrit en repli de 0,09% à Francfort. Sur le marché des changes, l'euro se reprend à 0,9755 dollar, contre 0,9717 vendredi soir.Sur le plan économique, la semaine sera chargée d'indicateurs provenant des deux côtés de l'Atlantique. Les marchés s'intéresseront, demain, aux prévisions des six principaux instituts allemands de conjoncture ainsi qu'au Commerce extérieur de la zone euro au mois d'août. Deux jours plus tard, la BCE réunira son conseil des gouverneurs, mais, si aucune décision sur les taux n'est prévue, le discours de Wim Duisenberg, qui pourrait donner des indications sur les orientations futures, est très attendu. Ce sont les Etats-Unis qui ouvriront le bal avec, ce lundi, l'indice précurseur de l'économie américaine pour le mois de septembre, suivi, mercredi, par le Livre Beige de la Fed. Viendront enfin, vendredi, les commandes de biens durables de septembre et l'indice définitif de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan pour le mois d'octobre.Pinault Printemps Redoute progresse de 8,19% à 74,65 euros. La presse rapporte que le groupe de distribution est sur le point de céder Finaref, son pôle de crédit et services financiers, pour environ 4 milliards d'euros. Filiale du Crédit Agricole, Sofinco serait sur les rangs. PPR et la banque verte se sont refusé à commenter cette information. De son côté, l'action du Crédit Agricole recule de 3,34% à 17,63 euros.Les valeurs technologiques sont reparties à la hausse, dopées notamment par plusieurs analyses favorables concernant le suédois Ericsson. Lehman Brothers et CSFB ont d'ailleurs relevé leurs objectifs de cours sur l'équipementier de télécoms. Alcatel progresse ainsi de 2,23% à 4,12 euros. Cap Gemini prend 1,23% à 23,06 euros et STMicroelectronics 1,92% à 18,09 euros. Morgan Stanley a réduit son objectif de cours sur le fabricant de semi-conducteurs de 28 à 25 euros tout en maintenant son opinion à "surpondérer" sur le titre.Vivendi Universal cède 1,14% à 14,80 euros alors que la date butoir pour le dépôt des offres sur VUP tombe aujourd'hui.France Télécom avance de 1,6% à 10,82 euros. Sa filiale Wanadoo a vu son chiffre d'affaires progresser de 30%, à 527 millions d'euros au troisième trimestre. Sur les neuf premiers mois de l'année, la hausse est de 32% à 1,45 milliard. Le fournisseur d'accès Internet a par ailleurs annoncé que son résultat net serait proche de l'équilibre en 2002. Wanadoo gagne 0,75% à 4,05 euros.Thales avance de 1,59% à 29,32 euros. L'agence Bloomberg indique que le groupe a obtenu deux contrats d'un montant global de 65 millions d'euros pour la fourniture de systèmes de télécommunications à la Marine française et à la DCN.Axa cède 1,68% à 14,08 euros euros. Swiss Life a annoncé qu'il avait recalculé ses résultats du premier semestre en raison d'une erreur concernant la valorisation de certaines obligations. La perte semestrielle ressort désormais à 578 millions de francs suisses, soit 192 millions de plus qu'annoncé précédemment.Eurotunnel prend 5,41% à 0,78 euro après l'annonce d'une croissance de 3%, à 236,5 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.Enfin, Air France progresse de 4,58% à 10,97 euros. Francis Mer, le ministre des Finances, a déclaré samedi que la privatisation de la compagnie aérienne n'interviendrait probablement pas avant le printemps prochain du fait des incertitudes pesant sur la conjoncture internationale.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.