Le CAC 40 plonge de 4,99% et repasse sous les 3.000 points

Le retour à la réalité est assez brutal. Après s'être fortement repris depuis trois semaines, le CAC 40 a décroché aujourd'hui de 4,99%, terminant à 2.965,11 points. Les investisseurs se sont massivement dégagés du marché des actions après l'annonce, à 16 heures de la chute de plus de 14 points de l'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois d'octobre. Cet indice s'établit désormais à 79,4 points, un niveau qui n'avait pas été touché depuis novembre 1993. Enfin, le FMI a aussi joué les trouble-fête en fin de séance en revoyant une nouvelle fois à la baisse les prévisions de croissance de la zone euro pour 2002 et 2003, à respectivement +0,7% et +2%. A la clôture de Paris, le Footsie chute de 3,51% et le Dax abandonne 5,14%. Les valeurs technologiques sont les plus affectées. Alcatel réalise la plus mauvaise performance avec un plongeon de 10,84% à 3,7 euros. Thomson chute de 8,54% à 16,92 euros, STMicroelectronics perd 8,61% à 18,14 euros, et Cap Gemini  7,91% à 21,20 euros.Orange signe la plus forte baisse du CAC 40 en plongeant de 10,32% à 5,65 euros. L'opérateur de téléphonie mobile a vu son chiffre d'affaires progresser de 12,8%, à 12,5 milliards d'euros, sur les neuf premiers mois de 2002. Le groupe précise que, au 30 septembre 2002, il comptait 43,2 millions de clients, soit 2,5 millions de plus qu'au 1er janvier. Par rapport au 30 septembre 2001, la progression ressort à 12,6%. Sa maison-mère   France Télécom chute de 7,19% à 10,84 euros. Le groupe a annoncé une hausse de 9%, à 34,44 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de 2002. En pro forma, et à taux de change constants, la hausse ressort à 2,9%. Pour l'ensemble de l'exercice, l'opérateur table sur une croissance supérieure à 15% de son excédent brut d'exploitation et du résultat opérationnel. L'opérateur historique a en revanche révisé en baisse son objectif de ventes pour l'année.  Vivendi Universal recule de 9,33% à 12,15 euros. VU vient d'obtenir du tribunal de Commerce de Paris un délai lui donnant jusqu'au 10 décembre pour préparer sa riposte à l'offre lancée par Vodafone sur les participations détenues par BT et SBC dans Cegetel. Toutefois, le journal Les Echos écrivait ce matin que plusieurs banques seraient réticentes à suivre VU dans une éventuelle montée dans Cegetel. Par ailleurs, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire contre X pour "publication de faux bilan et diffusion de fausses informations aux marchés financiers" par Vivendi Universal sous la présidence de Jean-Marie Messier, rapporte l'agence Reuters en citant des sources judiciaires. Enfin, d'après Le Monde, VU envisage de céder Canal+ à un groupe d'investisseurs comprenant Martin Bouygues et le financier belge Albert Frères.Aventis dégringole de 6,58% à 56,80 euros. Le groupe pharmaceutique a annoncé une progression de 21%, à 560 millions d'euros, de son bénéfice net au troisième trimestre. Sur les neuf premiers mois de l'année, la croissance est de 30% à 1,498 milliard d'euros. Toutefois, le chiffre d'affaires a déçu. A 4,23 milliards d'euros il est en effet inférieur aux 4,4 milliards anticipés par les analystes. Pour l'ensemble de l'exercice 2002, le groupe pharmaceutique a confirmé ses objectifs de croissance de 25 à 30% du résultat net par action et de 11 à 12% du chiffre d'affaires.TotalFinaElf recule de 4,5% à 129,40 euros dans le sillage du britannique BP qui a fait état d'un repli de 13% de son bénéfice net au troisième trimestre, et révisé en baisse ses prévisions de production pour l'ensemble de l'exercice. Total a annoncé ce matin avoir conclu avec la société américaine de capital risque Bain Capital un protocole d'accord pour la cession de sa division peintures, SigmaKalon. Le prix de cession n'a pas été révélé. SigmaKalon a dégagé un chiffre d'affaires de l'ordre de 1,7 milliard d'euros en 2001, selon son site internet.En dehors du CAC, Penauille Polyservices perd 16,53% à 5,25 euros. Le groupe a accusé une perte de 7,2 millions d'euros au premier semestre, contre un bénéfice de 9,5 millions un an plus tôt. Le spécialiste des services aéroportuaires précise que ce résultat intègre 6 millions d'euros de charges non récurrentes.Gemplus chute de 9,21% à 0,69 euro. Selon La Tribune, le fabricant de cartes à puce pourrait publier, après-demain, des résultats trimestriels très décevants. Citant des sources internes, le quotidien ajoute que le retour à l'équilibre semble aujourd'hui hors d'atteinte.Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.