La Snecma souffre de la crise du transport aérien

"2001 a été un point culminant", prévenait Jean-Paul Béchat, le PDG de la Snecma, en février dernier (voir ci-contre). Les résultats semestriels que le motoriste aéronautique vient d'annoncer confirment ces propos. A fin juin 2002, le résultat net a chuté de 45,5% à 121 millions d'euros.Certes, comme le rappelle la société, son bénéfice de 222 millions d'euros de l'an passé avait bénéficié d'éléments exceptionnels à hauteur de 63 millions d'euros. Mais le groupe souffre aussi de la crise que traverse actuellement le transport aérien. Ainsi, alors que le chiffre d'affaires a reculé de 9% à 3,09 milliards d'euros, l'Ebit (proche du résultat d'exploitation) s'est tassé de 24,5% à 262 millions d'euros."Dans une conjoncture très déprimée", la Snecma n'a donc pas pu maintenir "le haut niveau de rentabilité d'exploitation atteint en 2001" : la marge d'exploitation s'est tassée de 10,2 à 8,5%.Pour la fin de l'année, la situation devrait demeurer tendue. "Sous réserve d'événements internationaux venant aggraver la situation du transport aérien, le groupe Snecma maintient son estimation de baisse du chiffre d'affaires limitée à 10%", souligne le communiqué. En revanche, le motoriste ne fournit pas de prévisions quant à ses résultats.Le silence radio est également de mise concernant l'ouverture du capital de ce groupe détenu par l'Etat à 97%. L'an passé, 25% de son capital devaient être mis sur le marché. Mais l'opération avait été ajournée en raison des mauvaises conditions boursières consécutives au 11 septembre. Interrogé en juillet sur ce sujet, Jean-Paul Béchat avait déclaré que son groupe était prêt. Mais, compte tenu de l'état actuel des marchés, le calendrier n'a toujours pas été dévoilé...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.