Nouvelle journée de records à la baisse sur les Bourses

Rien n'y fait. Depuis deux séances, les places européennes tentent d'opérer de timides rebonds techniques en début de séance. Mais aucun catalyseur ne venant appuyer leurs velléités de reprises, elles sombrent rapidement. Il faut dire qu'en l'absence de publications économiques, les investisseurs se tournent vers l'actualité des entreprises et les opinions d'observateurs.Et de ce côté là, les nouvelles ne sont pas bonnes. Après avoir dégradé l'ensemble du secteur automobile américain, Morgan Stanley a également revu à la baisse ses perspectives de bénéfice concernant General Electric.Dans le domaine technologique, l'institut Gartner a revu à la baisse, lundi, ses prévisions de dépenses technologiques pour 2002 et 2003. L'institut a également réuni pour une conférence les dirigeants des principales sociétés technologiques américaines. Ces derniers se sont dit optimistes pour l'avenir mais ont admis que la reprise serait plus tardive que prévu. A cet égard, les analystes se demandent notamment si le trimestre de Cisco sera à la hauteur des attentes (voir ci-contre).Enfin, et ce n'est pas la moindre des nouvelles, Abby Cohen, stratège de Goldman Sachs qui fait figure de véritable gourou des marchés, a abaissé ses objectifs sur les grands indices américains. Dans une optique de douze à dix-huit mois, elle n'attend plus que 1.150 sur le S&P 500 et 10.800 points sur le Dow Jones. Ses précédents pronostics étaient de 1.300 et 11.300 points.Dans ce contexte de méfiance, les baisses s'enchaînent et les Bourses marquent ce mercredi de nouveaux plus bas.Outre-Atlantique, le Dow Jones est repassé sous les 7.400 points et lâche encore 1,68% à l'heure de la clôture de Paris. En revanche, le Nasdaq est parvenu à revenir à l'équilibre avoir marqué un plus bas depuis plus de 5 ans.Sur notre continent, le Dax allemand a lui aussi marqué un nouveau plus bas, en retombant jusqu'à 2.519,30 points. En fin d'après-midi, il perd encore 1,15%. Enfin, le CAC se distingue également. A 2.622,49 points, il est revenu à ses niveaux du 28 octobre 1997. Ce jour-là, d'ailleurs, il était tombé encore plus bas, jusqu'à 2.475 points, en réaction à la chute des marchés asiatiques. En clôture, il cède 1,4% à 2.656,45 points.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.