Paris finit au-dessus des 3.200 points

L'humeur est au beau fixe à la Bourse de Paris. La tendance nettement positive est portée par l'espoir de voir la Fed abaisser ses taux directeurs mercredi, poussant ainsi la BCE à en faire autant. Les investisseurs ont également vu d'un bon oeil le recul moins fort que prévu des commandes américaines à l'industrie au mois de septembre. Une statistique qui renforce les marchés dans leur sentiment que le climat économique est en passe d'amélioration. Du coup, à Wall Street, le Dow Jones gagne 1,83% à 8.673,14 points et le Nasdaq monte de 3,38% à 1.406,65 points. A Paris, le CAC 40 termine au-dessus des 3.200 points, à 3.218,67 points, en hausse de 3,51%. Du côté des valeurs, la performance du jour est réalisée par Infogrames. Réservée à la hausse à plusieurs reprises, l'action de l'éditeur de jeux vidéo bondit de 43,11% à 4,05 euros. Une frénésie engendrée par la hausse de 33% des facturations du groupe lyonnais au premier trimestre de l'exercice 2002-2003, à 180,9 millions d'euros, dont 104,2 millions d'euros réalisés aux Etats-Unis. A taux de change constants, la croissance atteint 41%. Réconforté par ce bon premier trimestre, Infogrames confirme tabler sur une croissance d'au moins 20% au 30 juin prochain, à l'issue de l'exercice en cours. Le chiffre d'affaires atteindrait alors 880 millions.Vivendi Universal monte de 1,87% à 12,07 euros. Le groupe de communication a signé un accord de négociations exclusives avec le consortium américain mené par le fonds Thomas H. Lee pour lui vendre l'éditeur Houghton Mifflin. Montant de la transaction: 1,75 milliard d'euros. Il avait été acheté 2,2 milliards de dollars en juin 2001. La somme pourrait servir à financer la contre-offre de Vivendi Universal à l'offensive de Vodafone sur Cegetel. Selon le Financial Times, Jean-René Fourtou, le président de Vivendi Universal, aurait envoyé aux onze banques créancières du groupe une lettre détaillant son plan de financement.Alcatel gagne 10,96% à 5,67 euros malgré la recommandation de vente de Merrill Lynch. Selon le courtier américain, le récent rebond de l'action intègre parfaitement les perspectives de redressement de l'équipementier en télécommunications jugées trop optimistes et incertaines.Rhodia poursuit son plan de désendettement. Le groupe a cédé ses activités de chimie de base en Europe à Bain Capital. Le montant de la transaction n'est pas communiqué. L'objectif de la société est de ramener son endettement à 2 milliards à fin décembre 2002 contre 2,6 milliards un an auparavant. L'action grimpe de 6,47% à 7,4 euros.Alstom gagne 26,2% à 6,55 euros. Le fabricant d'équipements électriques et de transports publiera demain ses résultats semestriels 2002-2003.Selon le Figaro, l'Etat pourrait encore descendre au capital de Renault. La direction du Trésor étudierait une réduction de 10 à 15% de sa participation, actuellement d'un peu moins de 27%. Des banques testeraient le marché auprès des investisseurs institutionnels. Le ministère de l'Economie nie un tel projet et Renault n'est pas au courant. La rumeur a déjà circulé cet été. Le titre Renault se replie de 1,5% à 48 euros.Au Second marché, Vranken Monopole a relevé, vendredi soir, ses objectifs financiers. La maison de champagne attend cette année une marge d'exploitation de 20%, un niveau initialement attendu pour 2003. L'intégration de Pommery, racheté à LVMH au printemps dernier, se déroule mieux que prévu. Le titre gagne 4% à 23,4 euros.Enfin, le chiffre d'affaires de BVRP a baissé de 1,5% à 27,8 millions d'euros, à périmètre comparable, après neuf mois d'exercice. Selon la direction de l'éditeur de logiciels, l'activité a été soutenue en septembre. Elle confirme ses objectifs annuels mais ne fournit aucun élément chiffré. L'action bondit de 21,25% à 6,79 euros.Jérôme LibeskindCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.