Nouvelle erreur comptable chez Swiss Life

Swiss Life a décidément bien des soucis avec sa comptabilité. A peine un mois après avoir découvert une erreur dans ses comptes du premier semestre 2001, il vient d'annoncer un ajustement à la baisse de son résultat du premier semestre 2002.Selon le communiqué publié par l'assureur, c'est le système informatique qui est en cause. Une erreur a été faite dans le calcul de la valeur amortie de certaines obligations. Conséquence directe, le résultat annoncé pour le premier semestre 2002 était trop élevé. La perte a donc été réévaluée de 386 à 578 millions de francs suisses (395 millions d'euros).Ce mauvais traitement comptable a été relevé lors de la révision réalisée à l'occasion de l'augmentation de capital prévue par le groupe. Les actionnaires doivent se prononcer sur ce projet le 23 octobre. Swiss Life, qui compte lever de 900 millions à 1,2 milliard de francs suisses, a déclaré que l'opération n'était pas remise en cause.En revanche, cette erreur "fort regrettable" va entraîner quelques réorganisations au sein du groupe. Les équipes comptables vont être renforcées et l'implication des auditeurs externes sera accrue. Les organes de révision externes devront notamment examiner les comptes semestriels.Ces mesures ne seront certainement pas de trop pour rassurer un marché échaudé. Car le mois dernier, le groupe avait déjà dévoilé une erreur comptable. Elle concernait cette fois les résultats du premier semestre 2001. Le bénéfice initial de 253 millions d'euros avait été remplacé par une perte de 1 million d'euros. Le groupe avait dit s'être trompé dans la valorisation de titres.En Bourse, le prudence est aujourd'hui de mise. En fin d'après-midi, l'action Swiss Life/ Rentenanstalt cède 9,14% à 154 francs suisses.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.