La Commission européenne condamne la Deutsche Post

 |  | 199 mots
Comme la presse l'avait annoncé vendredi dernier (lire ci-contre), la Commission européenne a condamné effectivement la poste allemande, Deutsche Post, à reverser à l'Etat fédéral allemand 572 millions d'euros. Selon Bruxelles, la Deutsche Post aurait utilisé des aides de l'Etat destinées à "financer sa mission de service public" pour pratiquer une "politique de prix agressive afin d'évincer ses concurrents du secteur privé dans l'activité d'envoi de colis". Cette décision fait suite à la plainte déposée par le concurrent américain de la Deutsche Post, UPS. De son côté, la Deutsche Post rejette catégoriquement ces accusations, considérant qu'il n'y a pas eu "d'aides de l'Etat". L'organisme semi-public met également en doute la procédure et annonce sa décision de porter l'affaire devant la Cour de justice des communautés européennes à Luxembourg. Néanmoins, sans attendre, la Deutsche Post a annoncé passer dans ses comptes une provision de 850 millions d'euros. Cette somme correspond à l'ensemble des sommes demandées par Bruxelles, en incluant les intérêts.Cette nouvelle était attendue et l'action Deutsche Post a perdu 11,14% depuis vendredi. Sa confirmation fait encore plonger le titre qui, à Francfort, recule de 2,72% par rapport à hier, à 13,24 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :