Les prix sont restés sages en novembre

 |   |  208  mots
La détente sur le marché du pétrole, conséquence de l'atténuation des bruits de bottes au Proche-Orient, ont eu un effet bénéfique sur les prix à la consommation au mois de novembre : les chiffres publiés ce matin par l'INSEE montrent en effet une stabilité des prix le mois dernier. Pour l'Institut, la raison de cette stabilité ne fait aucun doute : c'est "le résultat du net recul des prix des produits pétroliers et, dans une moindre mesure, des produits manufacturés et des produits frais", explique-t-il. Des baisses compensées par le renchérissement des services de santé et de l'alimentation hors produits frais, ainsi que par la hausse des tarifs du gaz de ville (+3%), intervenue le 1er novembre.Dans le détail, l'indice des prix de l'énergie affiche un recul de 1% sur novembre, ramenant sa progression sur un an à 2%, tandis que celui des services de santé s'accroît de 1,7%, intégrant le relèvement, intervenu le 1er octobre, du tarif de la visite à domicile des médecins.Sur un an, l'inflation française atteint cependant 2,2%, contre 1,9% le mois précédent : l'indice sur douze mois perd en effet le bénéfice de la baisse de 0,3% du mois de novembre 2001.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :