La SNCF de nouveau dans le rouge

 |  | 265 mots
Lecture 1 min.
La SNCF repasse dans le rouge: elle a annoncé une perte nette de 134 millions d'euros pour 2001. En 2000, l'entreprise de transport ferroviaire nationale avait enregistré un bénéfice de 68 millions d'euros. Selon la direction de la SNCF, ces mauvais résultats sont "conformes aux prévisions" et "ne remettent pas en cause la préparation de l'avenir".2001 a été une année difficile pour la SNCF qui a vu son trafic fret se réduire avec les difficultés conjoncturelles et qui a dû faire face à des grèves dures au printemps. Le chiffre d'affaires global a reculé de 0,8% à 14,2 milliards d'euros. Le trafic voyageurs a vu ses recettes progresser de 3,4%, grâce au TGV, notamment Méditerranée, et cela malgré une baisse notable des recettes de l'Eurostar (-3,9%). L'activité fret continue à se dégrader avec un recul du trafic de 9% et une baisse du chiffre d'affaires de 7,7%.L'endettement net du groupe a progressé en 2001 de 12,8% et atteint 7,2 milliards d'euros, notamment du fait d'une hausse de 40% de l'investissement, liée à l'achat de rames TGV.Le groupe SNCF, qui comprend la SNCF et ses filiales, a connu une perte nette de 140 millions d'euros. En 2000, le groupe avait connu un bénéfice de 177 millions d'euros. Cette perte s'explique notamment par la lourde restructuration de la filiale logistique et transport du groupe.Depuis la réforme de 1997, la SNCF n'est plus qu'un simple opérateur de transport. Les infrastructures relèvent désormais de Réseau Ferré de France (RFF) qui a pris à sa charge la majeure partie des dettes de l'ancienne SNCF.latribune.fr, avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :