L'inflation américaine reste dans les clous

 |  | 193 mots
Lecture 1 min.
Les prix à la consommation ont connu une très légère hausse en janvier aux Etats-Unis, de 0,2%. Sur un an, la progression de l'inflation a été limitée à 1,1%, son plus bas niveau depuis décembre 1986. Les prix de l'énergie, qui avaient fortement chuté au cours des trois derniers mois de 2001, ont rebondi de 0,9%, tandis que ceux de l'alimentation ont augmenté de 0,3% après être restés inchangés en décembre. Pas question néanmoins de craindre une résurgence massive de l'inflation. La hausse de janvier, qui a mis un terme à un cycle de trois mois consécutifs de baisse, serait plutôt un bon signe. Elle attesterait d'une reprise modérée des prix dans un contexte de redressement progressif de l'activité économique aux Etats-Unis.Telle qu'elle apparaît aujourd'hui, cette hausse des prix combinée à une baisse de 0,5% du salaire réel permet d'écarter tout risque déflationniste. La Réserve fédérale américaine (Fed) ne devrait pas trouver matière à inquiétude dans ces statistiques et elle ne devrait pas être tentée de remonter trop rapidement les taux d'intérêt.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :